Le gouvernement algérien dément avoir payé de rançon aux pirates somaliens

04/11/2011 - 13:00

ALGER (SIWEL) — Le gouvernement algérien a démenti vendredi des informations faisant état d’un paiement d’une rançon par l’Algérie pour la libération des marins du navire MV Blida.


Mourad Medelci, minitre des AE (Photo Yous)
Mourad Medelci, minitre des AE (Photo Yous)
Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani, a affirmé à l'agence algérienne APS que « l’Algérie ne verse pas de rançons et elle condamne fermement cette pratique qu’elle soit le fait des Etats ou d’organismes publics ou privés ».

M. Belani a réitéré « la position doctrinale » qui a été, a-t-il ajouté, « réaffirmée à de nombreuses reprises et de la manière la plus solennelle par l’Algérie », souligne Amar Belani.

« Nous poursuivons inlassablement nos efforts avec certains de nos partenaires au sein de l'ONU pour criminaliser, de manière effective, le paiement des rançons qui constitue une des sources principales du financement du terrorisme et du crime organisé », a conclu le responsable algérien.

Des sites internet somaliens et algériens ont rapporté jeudi qu'une rançon avait été versée aux pirates somaliens en échange de la libération des otages du navire MV Blida capturé en janvier 2011.

uz
SIWEL 041300 NOV 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche