Le drapeau kabyle, un symbole de sacralité

01/11/2015 - 11:54

TIZIT - ILLILTEN (SIWEL) — Le parfait exemple est donné par les vaillants militants de la section MAK de Tizit le 30 du mois écoulé. En effet, en date du 19 juin 2015, cette section MAK avait procédé au lever du drapeau national kabyle en hommage au martyr de la Kabylie libre, Ameziane Mehenni, assassiné par les services algériens en 2004 avec la complicité des services de sécurité français ; complicité prouvée par leur absence de volonté d’y faire toute la lumière.


Plusieurs mois après, les militants de Tizit, soucieux de préserver l’emblème kabyle dans un meilleur état possible, ont décidé de remplacer l’ancien drapeau par un nouveau.

Cet acte citoyen qui a eu lieu, rappelons-le, avant hier, dénote la sacralité que voue la jeunesse kabyle à ses couleurs nationales.

Un exemple à méditer par toutes les femmes et hommes kabyles.

cdb,
SIWEL 011154 NOV 15

Tags : Kabylie, MAK



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu