Le conseil régional de Tizi Ouzou appelle les partis kabyles à dénoncer le génocide ethnoculturel dont est victime le peuple mozabite.

20/01/2014 - 02:03

TiZI-OUZOU (SIWEL) — "La présence d’une importante délégation du M’zab à coté de la forte mobilisation estudiantine et citoyenne, notamment féminine, a donné un écho nettement plus large à cette manifestation de Yennayer 2964. Son interdiction à renforcé la fraternité et la solidarité inconditionnelle des peuples amazighs, qui subissent le dictât de l’Algérie arabo-fasciste.", " Surpris et très remonté par cette solidarité naturelle, le régime arabo-fasciste doit se rendre compte que nul ne pourra empêcher l’alliance des peuples amazighs. Cette union constitue un des leitmotive du MAK que les cadres et militants du MAK souhaitent concrétiser le plus rapidement possible."


Le conseil régional du MAK à Tizi Ouzou appelle les citoyens de Kabylie à rester mobilisés pour notre cause suprême et pour venir en aide à nos frères du M’zab qui ont, plus que jamais, besoin de notre soutien. (PH/DR)
Le conseil régional du MAK à Tizi Ouzou appelle les citoyens de Kabylie à rester mobilisés pour notre cause suprême et pour venir en aide à nos frères du M’zab qui ont, plus que jamais, besoin de notre soutien. (PH/DR)
AFRANIMAN I TMURT N YIQVAYLIYEN

MOUVEMENT POUR L'Autodétermination de la Kabylie

Déclaration du Conseil Régional de Tizi-Ouzou


L'appel à la marche de Yennayer lancé par le Conseil universitaire du MAK de l’université Mouloud Mameri de Tizi-Ouzou a eu un écho important malgré la répression du régime d’Alger qui n’a pas lésiné sur les moyens pour empêcher la traditionnelle marche de Yennayer des étudiantes et étudiants kabyles, des cadres du MAK et des frères mozabites venus nombreux en signe de fraternité avec le peuple kabyle qui leur a exprimé sa son soutien indéfectible.

Prévue du campus de Hasnaoua à l’ancienne mairie de Tizi-Ouzou, la marche pacifique, dédiée cette année, au peuple frère du M’zab, qui subit une véritable épuration ethnique, a été lâchement réprimée. Des étudiants ont été violemment bastonnés par les forces de police algériennes. Le zèle de ces flics a provoqué la colère des jeunes patriotes kabyles et mozabites, fortement mobilisés, en dépit de l’habituel black-out médiatique. N’eut été la sagesse des cadres du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie, ses provocation auraient dégénéré en affrontement.

La présence d’une importante délégation du M’zab à coté de la forte mobilisation estudiantine et citoyenne, notamment féminine, a donné un écho nettement plus large à cette manifestation de Yennayer 2964. Son interdiction à renforcé la fraternité et la solidarité inconditionnelle des peuples amazighs, qui subissent le dictât de l’Algérie arabo-fasciste.

Le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) à travers son Conseil universitaire aura ainsi réussi non seulement à empêcher le régime mafieux de folkloriser Yennayer mais à souder l’union entre notre peuple et celui du M’zab et à maintenir la pression populaire pour exercer notre droit légitime à l’autodétermination

Surpris et très remonté par cette solidarité naturelle, le régime arabo-fasciste doit se rendre compte que nul ne pourra empêcher l’alliance des peuples amazighs. Cette union constitue un des leitmotive du MAK que les cadres et militants du MAK souhaitent concrétiser le plus rapidement possible.


Le MAK, condamne énergiquement le régime algérien qui, une fois de plus, a brillé par sa répression en Kabylie.

La MAK réitère sa solidarité indéfectible avec le peuple frère du M’zab, victime de l'apartheid de l’Algérie allié des Chaâmba.

Le MAK Il invite le peuple mozabite à s’organiser au plus vite pour empêcher sa destruction programmée et l’assure sa totale solidarité en ces douloureuses circonstances.

Enfin, nous invitons les citoyens de Kabylie à rester mobilisés pour notre cause suprême et pour venir en aide à nos frères du M’zab qui ont, plus que jamais, besoin de notre soutien.

Nous invitons aussi les deux partis kabyles, le RCD et le FFS, à dénoncer le génocide ethnoculturel dont est victime le peuple mozabite.

Gloire à notre peuple !
Vive la solidarité amazigh !
Gloire au peuple mozabite !

Kabylie, le 17 janvier 2014
Le conseil régional de Tizi Ouzou


SIWEL 200203 JAN 14




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu