Le Soudan expulse l'ambassadeur du Kenya

29/11/2011 - 14:30

NAIROBI (SIWEL) — Le ministère des Affaires étrangères du Soudan a déclaré mardi que Khartoum a ordonné à l'ambassadeur du Kenya de quitter le pays dans les 72 heures. L'ambassadeur du Soudan au Kenya a été rappelé après que le Kenya ait décidé de donner suite au mandat d'arrêt international contre le président soudanais Omar el-Béchir.


Omar el-Béchir (à droite) à Nairobi, Kenya, le 27 août 2010. (Photo : REUTERS/Thomas Mukoya)
Omar el-Béchir (à droite) à Nairobi, Kenya, le 27 août 2010. (Photo : REUTERS/Thomas Mukoya)
Le Soudan a demandé à l'ambassadeur du Kenya de quitter le pays un jour après qu'un tribunal kényan ait émis un mandat d'arrêt contre le président soudanais Omar el-Béchir, recherché par la Cour pénale internationale (CPI), parce qu'il aurait commis des crimes de génocide, des crimes contre l’humanité et des crimes de guerre au Darfour.

Agissant sur ​une demande formulée par une organisation non gouvernementale - la Commission internationale de juristes (ICJ-Kenya) -, la Haute Cour de Nairobi a ordonné lundi au procureur général du Kenya et au ministre de la Sécurité intérieure de détenir le leader soudanais « si jamais, il met les pieds sur le sol kenyan ».

Le gouvernement kényan avait échoué à arrêter El-Béchir lors de sa visite au Kenya le 27 août dernier, au mépris du mandat d'arrêt émis par la Cour pénale internationale (CPI).

Même si l'OTAN et Amnistie Internationale sont favorables à son arrestation, la Ligue arabe et l'Union africaine ont indiqué qu'ils ne donneront pas suite au mandat. Depuis que la CPI a émis le mandat le 14 juillet 2008, El-Béchir a visité le Qatar, l'Égypte, le Tchad, Djibouti, le Kenya et la Chine en juin 2011 sans être arrêté.

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno Ocampo, accuse également Omar el-Béchir d'avoir détourné neuf milliards de dollars, qui seraient en partie chez le géant bancaire britannique Lloyds Banking Group (LBG).

El-Béchir est le premier chef d'État en exercice à faire face à un mandat d'arrêt international.

wbw
SIWEL 291430 NOV 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu