Le RCD se réunit avec des partis islamistes à propos de la présidentielle algérienne et ignore totalement le drame de Ghardaia

20/01/2014 - 00:30

ALGER (SIWEL) — Pendant que les mozabites sont en état de siège, harcelés par les Châambas, assassinés à coup de sabre, massacrés à coup de pelle et de blocs de bétons, avec la participation agissante de l'Etat alégrien, "l'opposition algérienne", démocrates et islamistes, se réunit au siège du RCD pour discuter de la présidentielle mais se gardent bien de dire un seul mot sur le drame vécu par le peuple mozabite à Ghardaia et encore moins condamner le racisme d'Etat dont il est victime, ni même l'assassinat d'un mozabite qui s'est produit aujourd'hui-même. L'opposition démocratique algérienne est prometteuse...


Le président du RCD, Mohcine Bellabes, avec une grande banderole derrière lui qui dit " pour une gestion transparente et solidaire". Le crime contre les mozabites se déroule dans l'omerta des "opposition démocratiques" algériennes et la solidarité n'a qu'une seule valeur: le slogan politique (PH/DR)
Le président du RCD, Mohcine Bellabes, avec une grande banderole derrière lui qui dit " pour une gestion transparente et solidaire". Le crime contre les mozabites se déroule dans l'omerta des "opposition démocratiques" algériennes et la solidarité n'a qu'une seule valeur: le slogan politique (PH/DR)
Abderazak Mokri, président du parti islamiste MSP, Sofiane Djillali, du parti Jil Jadid, Mohamed Douibi, président du parti islamiste Ennahda, Ahmed Benbitour, candidat à al pérsidentielle algérienne et Tahar Benbaibèche, président d'un autre parti "Fadjr Djadid" et Mohcine Bellabas, président du RCD se sont concertés autour de la prochaine mascarade électorale, prévu le 17 avril prochain.

Cette rencontre intervient quelques jours avant la tenue par le RCD de son Conseil national au cours duquel il se prononcera probablement sur la prochaine présidentielle. Au vu du contenu de son communiqué de presse rendu public ce soir, le RCD compte bien participer à la mascarade de la présidentielle algérienne tout en gardant le silence assourdissant sur les massacres de Ghardaïa.

Ci-après le communiqué du RCD dans lequel il y a deux points développés, aucun des deux ne mentionne le drame que la république algérienne inflige au peuple mozabite...

COMMUNIQUE DU RCD
Publié: 19/01/14

Une réunion de concertation s’est tenue ce 19 Janvier 2014 au siège du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie en présence de MM. Ahmed Benbitour,ancien Chef de gouvernement, Tahar Benbaïbeche, Président de Fadjr El-Djadid, Abderrezak Makri,Président du HMS, Sofiane Djilali, Président de Jil Jadid,Mohamed Douibi, Secrétaire général d’Ennahdha et Mohcine Belabbas, Président du RCD.

A cette occasion, les présents ont échangé les points de vue sur la situation politique, économique et sociale et considèrent que le pays traverse une phase cruciale porteuse de tous les dangers.
La prochaine élection présidentielle a constitué un point essentiel des échanges. L’absence d’une réelle volonté du pouvoir en place pour l'organisation d’élections transparentes et régulières exige de tout un chacun :

1- A approfondir le dialogue avec une conviction commune pour la construction d’un Etat de droit et le respect de la Constitution et des libertés fondamentales.

2 –A œuvrer conjointement dans le but d’assurer des élections présidentielles libres et transparentes et instaurer la démocratie et le changement pacifique en Algérie.

Dans ce cadre, il a été convenu de promouvoir des actions politiques sur le terrain qui seront précisées lors des prochaines réunions.

Alger, le 19 janvier 2014
P/le groupe
Mohcine Belabbas

Ainsi va la gestion transparente et...solidaire, chez l'opposition démocratique algérienne

maa,
SIWEL 200030 JAN14



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu