Le RCD doute que l'assassinat d'un garde communal dans l'Akfadou soit une bavure

17/08/2011 - 19:11

AKFADOU (SIWEL) — Le Rassemblement pour la culture et la démocratie à travers sa section communale d'Akfadou a condamné mercredi l'assassinat rapporté par Siwel d'un garde communal par des militaires algériens.


Said Sadi, président du RCD (PH/YI)
Said Sadi, président du RCD (PH/YI)
Le RCD Akfadou, se disant consterné, a qualifié l'assassinat de lâche et doute que cela soit une bavure. L'acte est survenu sur le chemin empreinté habituellement vers son lieu de travail, le poste de garde à l'antenne d'Akfadou.
Nous doutons fortement de la version d'une bavure sachant que ses collègues de la garde communale étaient avec ces fameux tireurs, indique un communiqué transmis à Siwel.

La section RCD d'Akfadou s'interroge si cet acte relève d'un complot. S'agit-il d'une partie du complot "antiKabylisme" enclenché depuis des années dans notre région qui ne cesse continuellement de pleurer ses meilleurs enfants, s'était-elle interrogée.

Le RCD d'Akfadou a appelé les citoyens de cette commune à la vigilance pour déjouer, dit-il, toute tentative visant à nous terroriser, et d'observer une journée de deuil et de grève générale de 9h00 du matin jusqu'à 14h le Mercredi 17 aout 2011, jour de l'enterrement.

Lundi 15 août, un garde communal qui assurait la surveillance d'une antenne de la télévision algérienne sur les hauteurs de l'Akfadou à 50 Km du chef-lieu de Bejaia a été tué par des éléments de l'ANP.

uz
SIWEL 171910 AOUT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche