Le RCD condamne les « exactions militaires » d’Azazga

25/06/2011 - 09:11

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a condamné aujourd'hui les « exactions criminelles auxquelles se sont livrés des soldats de l’ANP à Azazga » où un homme a été tué par balle. Il a accusé le pouvoir de vouloir « déstabiliser et semer la mort en Kabylie », comme seule issue pour sortir de l’impasse.


Said Saidi (Photo I. Y — Siwel )
Said Saidi (Photo I. Y — Siwel )
Le parti de Saïd Sadi a jugé que cet acte est « le résultat de l’antikabylisme » entretenu par le régime.«  Cette agression criminelle », peut-on encore lire dans le communiqué, « marque un palier supplémentaire dans le funeste rituel des attaques menées contre la Kabylie. », a affirmé dans un communiqué le RCD que préside le Dr Saïd Sadi.

Avant le RCD, l'Anavad avait aussi condamné l'acte de l'ANP qu'il a qualifié de « dangereuse escalade de la violence d’Etat en Kabylie, réduite à la dénomination de simple bavure ».

Enfin, on apprend que le ministère de la Défense nationale, vient d’annoncer l’ouverture l’une enquête sur ces événements.

asd
SIWEL250911JUIN11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu