Le RCD appelle au boycott des législatives

11/04/2012 - 18:18

VGAYET (SIWEL) — Le Rassemblement pour la culture et la démocratie a appelé mardi au boycott des élections législatives prévues pour le 10 mai prochain en Algérie.


Mohcine Belabbas président du RCD (Photo Rio-Siwel)
Mohcine Belabbas président du RCD (Photo Rio-Siwel)
Dans un communiqué rendu public, le RCD a estimé que « le simulacre du 10 mai est destiné à recomposer les équilibres internes au système, et précipitera la crise et mettra en péril la survie de notre pays ».

Pour le RCD, « plus qu’une fraude, le scrutin du 10 mai s’annonce comme une opération de reprogrammation de l’asservissement des citoyens ».

« Pour masquer son bilan et justifier ses manœuvres, le régime invoque, une fois de plus, le péril islamiste qu’il a produit, encouragé et manipulé depuis l’indépendance. Au lieu d’entendre la demande de changement du peuple algérien, le pouvoir vient de faire voter des lois qui étouffent davantage la société : les manifestations sont interdites en violation de la constitution, les médias du secteur public sont toujours la propriété du pouvoir, l’opposition est pourchassée, la presse privée est harcelée, la corruption disqualifie l’Etat et déstructure la nation, les richesses nationales sont squattées par une caste rentière qui échappe à tous contrôle. »

Le communiqué a ajouté que « l’heure n’est plus aux marchandages ou aux hésitations. Les contestations tribuniciennes ont montré leurs limites. Pas une proposition de l’opposition n’a été entendue dans le parlement. Par la rue ou par les élections transparentes, les despotes tombent les uns après les autres. Le système algérien se trompe en croyant pouvoir ruser avec l’Histoire en abusant de la corruption, de la répression et de la désinformation ».

Enfin, le RCD a estimé qu'« une mobilisation citoyenne forte pour un boycott massif aggravera l’isolement du régime à l’extérieur et contribuera à donner plus de sens, de solidarité et de force aux luttes menées quotidiennement pour la justice et la liberté dans toutes les régions d’Algérie ».

« En faisant le vide dans les centres de vote, nous démontrerons au monde entier qu’à l’instar de ses voisins, le peuple algérien aspire à la démocratie », conclut l'appel du RCD.

uz
SIWEL 111900 AVR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu