SIWEL | Agence kabyle d'information

Le RCD accuse Bouteflika de vouloir gagner du temps à travers les réformes annoncées

21/03/2011 - 17:56

ALGER (SIWEL) — Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) doute fortement de la volonté du chef de l'Etat algérien Abdelaziz Bouteflika de procéder à des réformes politiques profondes dans le pays.


Saïd Sadi président du RCD  © SIWEL
Saïd Sadi président du RCD © SIWEL
« C’est par un message lu par un de ses collaborateurs à Mostaganem que le chef de l’Etat annonce sa volonté d’entreprendre des réformes politiques, économiques et sociales. On apprend que tout ce qu’il n’a pas voulu ou pu faire durant 12 années à la tête de l’Etat devient désormais urgent et essentiel. Le but est clair : desserrer l’étau de la pression internationale et gagner du temps pour procéder aux reclassements claniques qui permettront de relancer le système », a estimé le RCD dans un communiqué publié aujourd'hui lundi sur son site internet.

Pour ce parti de l'opposition membre de la Coordination nationale pour le changement et la démocratie (CNCD-partis politiques), la lettre du chef de l’Etat a le mérite de « confirmer l’incapacité du système à entendre la voix de la raison et à lire les exigences de l’Histoire ».

Le RCD s'est dit « déterminé plus que jamais à œuvrer au rassemblement de toutes les forces sociales et politiques convaincues que le sacrifice consenti par le peuple algérien pour se libérer du colonialisme et ses légitimes aspirations démocratiques passent par une phase de transition qui consacrera la fin d’un demi-siècle de reniement, de violence et d’injustice ».

ysn
SIWEL 211758 MAR 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu