Le Président du MAK, Bouaziz Ait-Chebib, interpellé ce matin à Boukhalfa

30/12/2015 - 10:40

BOUKHALFA (SIWEL) — Bouaziz Ait-Chebib, le président du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK), a fait ce matin l'objet d'une interpellation arbitraire visant à intimider le premier responsable du Mouvement souverainiste kabyle. Son véhicule a été minutieusement fouillé, pendant ce temps le président du MAK était "interrogé".


Le président du MAK, Bouaziz Ait-Chebib
Le président du MAK, Bouaziz Ait-Chebib
La raison invoquée pour justifier son arrestation : "vérifier si le président du MAK ne fait pas l’objet d'un avis de recherche"... Ainsi, les services de "sécurités" algériens sont obligés de vérifier s'ils n'ont pas émis des avis de recherche en procédant d'abord aux arrestations puis en vérifiant ensuite...

Une logique qui laisse perplexe et qui démontre que cette arrestation ne vise qu'à intimider le Mouvement souverainiste kabyle, en attendant de trouver le moyen de faire arrêter le président du MAK pour "autre chose", comme prévu par le "Wali" et les services répressifs du colonialisme algérien.

Le président du MAK a finalement été relâché après que les services répressifs algériens aient vérifié qu'ils n'avaient pas (ou pas encore) émis d'avis de recherche.

zp,
SIWEL 301040 DEC 15



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu