SIWEL | Agence kabyle d'information

Le Premier ministre algérien se rendra demain en Kabylie : La région ne veut pas oublier

26/04/2013 - 15:01

VGAYET (SIWEL) — Le Premier ministre algérien se rendra demain, samedi à Vgayet. Une visite de travail et d’inspection qui ne verra pas le lancement d'éventuels projets pour la région. Et pour cause : Depuis le retour de Bouteflika au pouvoir, aucun projet structurant n’est lancé en Kabylie, en dehors des prisons, des brigades de gendarmerie et de commissariats de police.


Abdelmalek Sellal, Premier ministre n'est pas le bienvenu en Kabylie. PH/DR
Abdelmalek Sellal, Premier ministre n'est pas le bienvenu en Kabylie. PH/DR
La visite d’Abdelmalek Sellal demain à Vgayet n’arrive toujours pas à capter les regards. Les Kabyles regardent ailleurs. « Il viendra inspecter le projet de la prison de Oued Ghir. Le seul projet offert à notre région », a indiqué Sofiane, étudiant à Targa Ouzemour.

En effet, depuis le retour de Bouteflika qui n’a pas effectué de visite en Kabylie depuis son installation à la tête de l’Etat en 1999, sauf lors des campagnes électorales, où des milliers de ses supporters ont été ramenés des villes de l’intérieur du pays, envoie, cette fois, son Premier ministre pour s’enquérir des projets de prison et autre brigades des services de répression qu’ils ont lancés depuis quelques années.

« Il est tout de même étonnant qu’une wilaya comme Vgayet n’a pas bénéficié d’une pénétrante à l’autoroute est-ouest », s’est demandé Faïza, étudiante aussi. Pour elle, le sabotage économique dont la Kabylie est victime de la part du pouvoir ne va pas s’arrêter en si bon chemin. 3Ni la visite de Sellal qui viendra nous chanter un 4e mandat pour son parrain, ni ses promesses ne nous feront changer d’avis vis-à-vis de ce pouvoir pourri qui a assassiné nos frères en 2001 », a-t-elle ajouté.

Hakim, militant du MAK ne cache pas son envie d’accueillir Sellal avec un sit-in et lui demander de transmettre nos revendications à son parrain Bouteflika. « On va préparer un sit-in pour dire que la Kabylie se souvient et se souviendra toujours de ce qu’elle a vécu et de ce qu’elle vit encore sous le règne de ce pouvoir assassin », a-t-il informé avant de préciser que « ce pouvoir qui nous insulte à travers ses journaux viendra nous chanter l’unité nationale qu’il menace avec la vente de Sonatrach aux amis de Bouteflika de l’Arabie ».

Cette visite estime des vieux rencontrés devant le siège de Radio Soummam qu’elle n’apportera rien. « Sellal est venu dire qu’il n’est pas comme Bouteflika et que lui s’intéresse à la Kabylie », a dit lhadj Omar. Lakhdar a ajouté, dans le même sens que Lhadj omar que « tant que les criminels de 2001 ne sont pas jugés et condamnés, rien ne se réglera en Kabylie », d’ailleurs, -t-il souligné « la Kabylie est capable de relever le défi », mais « elle est en face d’un pouvoir dépourvu de toute morale et capacité à dépasser sa haine du kabyle ».

« Sellal repartira de Vgayet et il laissera la situation comme elle était. Il reviendra le sourire aux lèvres d’avoir rencontré les Kabyles, mais il oubliera que le lendemain, l’acharnement contre la région reprendra », a dit, pour sa part, Yacine, commerçant.

dm
SIWEL 261501 AVR 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu