Le Ministère algérien des Affaires religieuses a décidé de prendre en main l'éducation islamique des kabyles

05/12/2015 - 15:02

ALGER (SIWEL) — Le ministère algérien des affaires religieuses, cautionné par le Haut commissariat à l'Amazighité (HCA), a décidé de prendre à bras le corps "l'éducation islamique" des kabyles.


En effet, ces deux institutions de l'Etat algérien ont installé jeudi 3 décembre, à Alger, une commission mixte chargée de l'élaboration d'un projet de traduction du Coran en "Tamazight".

Le projet est présenté par le ministre algérien des affaires religieuses comme un "projet civilisationnel et historique" qui servira en particulier la "langue et la culture amazighes" ainsi que "l'identité nationale algérienne"... 50 ans d'éducation islamique obligatoire, en arabe (également obligatoire), n'ont pas donné les effets escompté, alors l'Etat algérien décide d'investir dans "Tamazight" pour une "bonne lecture du Coran"

L'urgence et la priorité pour "Tamazight" en Algérie c'est de traduire le coran en kabyle.

maa,
SIWEL 051502 DEC 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche