Le Mali refoule huit membres du Polisario

25/12/2011 - 17:04

ALGER (SIWEL) — Le Mali a refoulé, samedi 24 décembre, huit militants du Polisario qui tentaient d’entrer sur son territoire à partir du Niger.


Des militantes du Font Polisario (DR)
Des militantes du Font Polisario (DR)
Cette décision est justifiée par un « défaut de papiers en règle » de ces militants mais aussi par « la propagande douteuse » que le Polisario a récemment menée contre le gouvernement malien, après l’enlèvement des trois humanitaires occidentaux près de Tindouf le 22 octobre des camps des réfugiés sahraouis à Tindouf dans le sud-ouest algérien.

« Nous avons refoulé à la frontière nord avec le Niger huit jeunes arabes qui se sont déclaré Sahraouis et militants de la cause du Polisario. Ils n'avaient pas de papiers en règle », a déclaré à l'AFP une source sécuritaire malienne.
« Il y a des lois à respecter surtout quand on vient faire de la propagande douteuse », a ajouté la même source sans préciser en quoi consistait cette propagande alléguée.

Une autre source proche du dossier a affirmé à l'AFP que ces jeunes avaient « semble t-il » des papiers en règle et que leur expulsion est « très probablement liée » aux relations « difficiles » qu'entretiennent actuellement les dirigeants du front Polisario et le gouvernement malien.

Bamako avait mi-décembre accusé le Polisario d'avoir pénétré illégalement sur son territoire pour y tuer un homme et enlever plusieurs autres soupçonnés d'avoir participé en octobre à l'enlèvement de trois humanitaires européens.

Le ministre sahraoui de la défense, Mohamed Lamine Bouhali, a affirmé le 16 décembre dernier à Siwel que les otages européens enlevés depuis le 22 octobre dernier, deux Espagnols et une Italienne, sont détenus dans une région montagneuse à la frontière entre le Niger et le Mali.

uz
SIWEL 251711 DEC 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche