Le MNLA quitte le Gouvernorat de Kidal et la Radio azawadienne " pour éviter à la population les affres d’une guerre disproportionnée"

10/11/2013 - 01:22

KIDAL (SIWEL) — Dans une déclaration rendue publique, le Mouvement national de libération de l'Azawad(MNLA) a annoncé qu'il allait quitter le Gouvernorat de Kidal et la radio azawadienne. Le MNLA a tenu « à préciser à l’opinion nationale azawadienne qu’il s’est battu jusqu’au bout pour que la volonté du peuple de l’Azawad, explicitement exprimée à mainte reprise, soit respectée mais aucune autre alternative n’a été laissé par la communauté internationale en dehors d’un conflit ouvert et frontal avec l’ensemble des forces en présence. Or, au regard des graves et douloureuses épreuves auquel est confronté le vaillant peuple de l’Azawad, le MNLA a estimé qu’il n’était pas dans l’intérêt de la population de subir les affres d’une guerre disproportionnée.» Nous publions ci-après l'intégralité du Communiqué signé de son porte parole Mossa Ag Attaher


Les forces dites "de paix" de la MINUSMA ont piégés l’Azawad et le MNLA dans de fausses négociations et des faux accords. La lâcheté et le cynisme de la France sont sans limite (PH/DR).
Les forces dites "de paix" de la MINUSMA ont piégés l’Azawad et le MNLA dans de fausses négociations et des faux accords. La lâcheté et le cynisme de la France sont sans limite (PH/DR).
Mouvement National de Libération de l’Azawad

°°°°°°°°°

MNLA

Unité – Liberté – Justice



Communiqué relatif au Gouvernorat de Kidal et à la Radio Azawad




Suite aux échanges du MNLA avec le représentant des Nations unies, M. Bert Koenders, chef de la Minusma au Mali, la CEDEAO, l’Union africaine et l'union européenne ;

Et conformément aux engagements pris par le MNLA dans le cadre de l’Accord préliminaire à l’élection présidentielle et aux négociations de paix de Ouagadougou ;

Le MNLA informe l’opinion nationale et internationale qu’il s’est engagé à quitter le Gouvernorat et la Radio de Kidal le 14 novembre 2013, selon les termes de l’accord cadre signés, sous l’égide de la communauté internationale, par le MNLA en juin 2013 à Ouagadougou.

Le MNLA tient à préciser à l’opinion nationale azawadienne qu’il s’est battu jusqu’au bout pour que la volonté du peuple de l’Azawad, explicitement exprimée à mainte reprise, soit respectée mais aucune autre alternative n’a été laissé par la communauté internationale en dehors d’un conflit ouvert et frontal avec l’ensemble des forces en présence. Or, au regard des graves et douloureuses épreuves auquel est confronté le vaillant peuple de l’Azawad, le MNLA a estimé qu’il n’était pas dans l’intérêt de la population de subir les affres d’une guerre disproportionnée.

Le MNLA assure le peuple azawadien qu’il continuera à lutter pour arracher la reconnaissance des droits légitimes du peuple de l’Azawad. Le retrait des troupes du MNLA positionnés au Gouvernorat et à la radio azawadienne ne constituent ni un renoncement, ni une trahison à l’idéal de liberté du peuple de l'Azawad. La décision a été mûrement réfléchie et vise à éviter une escalade dans les souffrances que le vaillant peuple de l’Azawad n’a déjà que trop enduré.

Enfin, le MNLA rappelle toutes les parties engagées dans la résolution du conflit et l’établissement de la paix et de la sécurité dans l’Azawad et au Mali, à veiller à ce que le cessez-le-feu, signé dans le cadre de l’accord de Ouagadougou, et par ailleurs garanti par la communauté internationale, soit, dans tous ses termes, rigoureusement respecté.


Kidal, le 09 novembre 2013

Mossa Ag Attaher

Chargé de communication


SIWEL 100122 NOV 13

lors de la manifestation des femmes à Kidal, réprimée par Serval (PH/DR)
lors de la manifestation des femmes à Kidal, réprimée par Serval (PH/DR)

face à face: peuple opprimé, martyrisé et agents, non pas de la paix mais de la honte de l'humanité (PH/DR)
face à face: peuple opprimé, martyrisé et agents, non pas de la paix mais de la honte de l'humanité (PH/DR)




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu