Le MNLA dénonce le parti pris de l'Algérie dans le conflit de l'Azawad

08/02/2012 - 16:56

PARIS (SIWEL) — Dans une déclaration parvenue à Siwel, le Mouvement national de la libération de l'Azawad (MNLA) dénonce le refus de l'Algérie de recevoir sur son territoire un de ses blessés tombé à la bataille de Tinzawaten « au moment où le pays reçoit et soigne les blessés militaires maliens armes à la main. »


Combattants du MNLA dans l'Azawad (PH/DR)
Combattants du MNLA dans l'Azawad (PH/DR)
Déclaration de Mossa Ag Attaher, chargé de la communication au Mouvement national de la libération de l'Azawad (MNLA), transmise ce matin à Siwel :

« Tot ce matin, l’Algérie a refuse de recevoir sur son territoire le seul blessé du MNLA suite a la bataille de Tinzawatan. Au même moment ce pays reçoit et soigne les blessés militaires maliens avec armes à la main !

Nous dénonçons ce parti pris de la part des autorités algériennes et sa violation flagrante du droit international !

Nous prenons acte du comportement inadmissible et partisan de l’Algérie dans un conflit interne et dans lequel elle doit observer la stricte neutralité.  »

bbi
SIWEL 081656 FEV 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu