Le MNLA dément avoir entamé des négociations avec le gouvernement malien à Alger

02/02/2012 - 18:44

PARIS (SIWEL) — Le chargé des relation avec les médias du Mouvement National pour la Libération de l'Azawad (MNLA), Mossa Ag Attaher, apporte un démenti formel à toute rencontre entre les combattants touaregs et des représentants du gouvernement malien à Alger.


Combattants du MNLA à Ménaka (PH/DR)
Combattants du MNLA à Ménaka (PH/DR)
A la suite d'une information rapportée aujourd'hui par plusieurs médias ayant relayé une dépêche de l'AFP annonçant une rencontre à Alger entre "des rebelles touaregs" et une délégation du gouvernement malien conduite par son ministre des Affaires étrangères, Soumeylou Boubèye Maïga, le chargé des relation avec les médias du MNLA, Mossa Ag Attaher, apporte un démenti formel à toute prise de décision par son mouvement de négocier avec le régime malien à Alger.

La nouvelle rapportée par l'AFP ce matin fait état d'une rencontre entre des membres de l'Alliance démocratique du 23 mai pour le changement (ADC) qui avait signé des accords de paix en 2006 avec Bamako grâce à une médiation algérienne ; or depuis octobre 2011 les mouvements touaregs de l'Azawad y compris l'Alliance du 23 mai et le MNLA du défunt Ibrahim Ag Bahanga se sont agrégés pour former le Mouvement National pour la Libération de l'Azawad (MNLA).

Cette rencontre semble être celles d'anciens membres de l'ADC courtisés par Alger et le gouvernement malien. Le MNLA affirme «  se désengager complètement de ces négociations » a déclaré Mossa Ag Attaher à Siwel.

bbi
SIWEL 021844 FEV 12





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu