Le MNLA apporte son soutien aux kabyles qui luttent pour leur reconnaissance

14/03/2013 - 14:39

GENÈVE (SIWEL) — Le porte -parole du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), Mossa Ag Attaher, qui se trouve actuellement à Genève pour la 22ème session des Droits de l'Homme des Nations unie où il a présenté la situation dramatique des civils azawadiens qui subissent les exactions de l'armée malienne, a tenu à exprimer son soutien et sa solidarité avec ses frères kabyles victimes d'arrestations et de répression de Tizi-Ouzou.


Mossa Ag Attaher, porte-parole du MNLA (PH/DR/Archives)
Mossa Ag Attaher, porte-parole du MNLA (PH/DR/Archives)
Se trouvant actuellement à Genève où il est parti porter la voix des siens soumis à la terrible vengeance qu’exerce l'armée sur les populations civiles de l'Azawad, le porte-parole du Mouvement National de libération de l'Azawad (MNLA) a fait parvenir à Siwel ce message de soutien aux citoyens kabyles, aux responsables et aux militants kabyles du MAK et du CMA réprimés par la police algérienne le 10 mars dernier suite à l'interdiction du rassemblement auquel avait appelé le Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie.

« Nous dénonçons par la dernière rigueur les violences dont sont victimes nos frères Kabyles dans leur lutte pour leur reconnaissance.
Les Kabyles, du MAK, du CMA ou de toute autre organisation kabyle, ont le droit de s'exprimer et de revendiquer leurs droits comme tous les citoyens du monde ».

« Les Touaregs sont solidaires de leurs frères Kabyles et partagent leur douleur en ces moments difficiles q'ils traversent. »

« Vive les amazighs partout ou ils luttent pour leur reconnaissance. »

nbb,
SIWEL 141439 MARS 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu