Le MAK rend hommage au martyr Aissa Amir mort le 28 avril 2001 à El-Asnam

30/04/2011 - 03:00

AHNIF (SIWEL ) — Une délégation du MAK s'est rendue vendredi au village Ighil Nath Ameur dans la commune de Ahnif pour commémorer le 10e anniversaire de la disparition du jeune Aissa Amir, tué lors d'une marche de dénonciation de l'assassinat de Massinissa Guermah et de 5 jeunes d'Ouzellaguène au début des événements du printemps noir en avril 2001.


Aissa Amir, Crédit Photo : DR
Aissa Amir, Crédit Photo : DR
Aissa Amir, âgé de 21 ans, avait trouvé la mort après une marche sur un itinéraire de 40 Km reliant Maillot à Tuviret, écrasé par un camion à El-Asnam. La délégation du mouvement autonomiste kabyle MAK a rendu visite à la maison de la victime et discuté avec sa mère et son frère.

Lors de la visite de la tombe du jeune martyr où les présents ont observé une minute de silence, Salim Bachouche, président du Conseil régional du MAK de Tuviret a rappelé à l'assistance les circonstances de la disparition de Amir Aissa et insisté sur « le devoir de mémoire de tous les martyrs de la Kabylie et de liberté et de continuer le combat pour l'autonomie pour que le sang de nos martyrs ne soit pas vain ».

En direction des familles des victimes du printemps noir, M. Bachouche a affirmé que « le MAK et le GPK (Gouvernement provisoire kabyle, NDLR) feront tout pour que le TPI puisse rende justice à nos martyrs ».

Les répressions des manifestations du printemps noir 2001-2003 ont fait 128 victimes Kabyles.

uz/wbw
SIWEL 300300 AVR 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu