Le MAK rend hommage à Saidi Akli tué le 25 avril 2001

29/04/2012 - 19:18

AOKAS (SIWEL) — Une délégation du Mouvemet pour l'autonomie de la Kabylie (MAK) conduite par le président de son conseil national, Mouloud Mebarki, s'est rendue samedi à Aokas, distante de 25 kilomètres à l'est de la ville de Bgayet pour commémorer le 11ème anniversaire de l'assassinat de Saidi Akli.


Le MAK rend hommage à Saidi Akli tué le 25 avril 2001
La délégation du MAK s'est recueillie avec les poches de la victime sur sa tombe.

Tué d’une balle dans la tête par les forces de la gendarmerie à Ouzellaguen à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Bgayet le 25 avril 2001, Saidi Akli, 35 ans, routier de profession, est enterré à Aokas le 29 avril 2001.

Les événements du Printemps noir 2001-2003 ont fait plus de 120 morts et 5.000 blessés parmi les manifestants en Kabylie, exécutés principalement par les forces de la gendarmerie.

Aucun responsable n'a été jugé mis à part l'assassin du premier martyr de la révolte Guermah Massinissa, tué par un gendarme à l'intérieur d'une bridage à Ath Douala le 18 avril 2001. Le gendarme Mohamed Mestari a été condamné à deux ans de prison le 17 avril 2003 et libéré car il était en détention préventive depuis la date du meurtre.

uz
SIWEL 191925 AVR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu