Le MAK réitère son appel au rejet des législatives

01/04/2012 - 16:01

VGAYET (SIWEL) — Des animateurs du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie dont son président, M. Bouaziz Ait Chebib ont réitéré leur appel au « rejet des prochaines élections législatives prévues le 10 mai 2012.


Le MAK réitère son appel au rejet des législatives
Animant un meeting dans la commune de Smaoun dans la Vallée de la Soumam, sous les slogans « Non aux élections organisées par le pouvoir infâme » et « Oui à l’autonomie de la Kabylie », un des dirigeants du MAK a qualifié les candidats kabyles aux législatives de « vulgaires carriéristes » dont les motivations se limitent selon lui à la perception de 33 millions de centimes mensuellement, (salaire d'un député algérien, NDLR).

Pour l'orateur, « la seule élection pouvant intéresser la Kabylie est le référendum d’autodétermination pour une large autonomie ».

Il a ajouté que depuis l’année 1999, la Kabylie n’a bénéficié d’aucun projet de développement économique. « bien au contraire, il n’y a en Kabylie que l’insécurité marquée surtout par les kidnappings, le terrorisme et la présence massive des militaires ».

Bouaziz Ait Chebib a indiqué que « les membres du MAK font partie de la famille qui milite pour un idéal et non de celle qui poursuit un objectif lucratif. »

Il a également rappelé les répressions sanglantes durant le printemps noir 2001 contre les Kabyles alors que « personne n’a songé même pas à rédiger un communiqué pour nous soutenir dans ces moments tragiques ». il a dans ce sens souligné que « les Algériens ont préféré les Palestiniens » allusion faite aux grandes marches pro-Palestine organisées à Alger en mai 2001.

M. Aït-Chebib a finalement lancé un appel à tous les élus kabyles « à rendre le tablier » car « c’est la seule façon de mettre à nu la politique désastreuse du pouvoir algérien, » a-t-il conclu.

uz/bbi
SIWEL 011600 AVR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu