Le MAK invite les élus de la Kabylie à démissionner

28/03/2011 - 21:01

FREHA (SIWEL) — Des responsables du Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie ont appelé lundi les élus locaux en Kabylie à démissionner de leurs postes.


Le MAK invite les élus de la Kabylie à démissionner
L'appel du MAK a été lancé lors d'un meeting populaire tenu dans la localité de Fréha (31 km à l'est du chef-lieu de Tizi-Ouzou), à l'invitation de la coordination inter-lycéenne de Fréha.

Le MAK a souligné devant de nombreux présents que les élus notamment des deux partis du RCD et du FFS « ne jouissent d'aucune prérogative tant ils sont sous les commandes du chef de daïra ou du wali (préfet) ».«  Votre retrait de toutes les institutions est nécessaire pour ne pas tromper le peuple », a déclaré le président du MAK par intérim Mohend Larbi Tayeb.

De même qu'un appel a été lancé aux intellectuels et humanistes algériens pour faire pression sur le système, qui selon le MAK, n'est qu'une prolongation de la colonisation. « Le maintien de ce système ne contribue qu'à la colonisation de leurs propres entités », a affirmé M. Tayeb qui a ajouté que « les partisans de l'Algérie une et indivisible sont ceux-là même qui s'enrichissent sur le dos du peuple ».

« Dieu nous a créés dans la différence de races et de langues et le régime veut nous mettre sous la même langue et la même identité », a-t-il dit.

Un autre meeting populaire est prévu pour demain 29 mars dans la ville de Sidi-Aïch, annonce un communiqué du MAK.

ysn
SIWEL 282000 MAR 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu