Le MAK invite le FFS et le RCD à rejoindre l'appel au boycott des élections

16/12/2011 - 18:37

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Le nouveau président du MAK Bouaziz Ait Chebib a invité les deux partis présents dans la région de la Kabylie, en l'occurrence le FFS et le RCD, à rejoindre l'appel au boycott des élections législatives.


Bouaziz Aït Chebib nouveau président du MAK (PH/YSN)
Bouaziz Aït Chebib nouveau président du MAK (PH/YSN)
« En toute fraternité, nous lançons un appel à la raison en direction des 2 partis kabyles, le RCD et le FFS, afin qu’ils rejoignent notre appel au boycott des prochaines élections législatives. Il n’est un secret pour personne que toute participation à ces échéances ne fera que cautionner un régime intégriste, raciste et criminel qui a, par ailleurs, largement fait ses preuves depuis près de 50 ans. » a indiqué un communiqué du MAK parvenu à Siwel.

Pour ce dernier, « toute participation kabyle à ces mascarades électorales ne fera que permettre au régime algérien de poursuivre sa politique scélérate envers la Kabylie tout en se targuant de la participation des partis kabyles ».

Le MAK a souligné que des consultations sont entamées pour former le nouvel Exécutif dont la composante humaine sera rendue publique le 7 janvier 20I2 et fera suite à la réunion du nouveau Conseil National. L'Exécutif, dans lequel sera concrétisée la politique d'ouverture, sera composé de compétences kabyles, a-t-on indiqué.

Sur le terrain, le MAK compte célébrer Yennayer 2962 par un recueillement sur la tombe de Bessaoud Mohand-Arab, le 11 janvier, une marche le jeudi I2 janvier à Tizi-Ouzou et une journée d’étude et de réflexion sur le concept de l’autodétermination le 13 janvier 2012.

il a réitéré son soutien indéfectible à [nos] frères Amazighs de Libye dans la poursuite de leur combat pour la reconnaissance officielle de la langue, de la culture et de l’identité amazigh ainsi qu'aux militants amazighs du Maroc, Mustafa Oussaya et Hamid Ouattouch, condamnés à 10 ans de prison et détenus depuis 2007 dans les geôles royales de Meknes en raison de leur engagement en faveur de l’identité amazigh, dit-il.

Le MAK avait adopté une résolution rejetant toute élection en Kabylie en dehors d'un référendum d'autodétermination sur l'autonomie. Le RCD rendra sa décision en principe aujourd'hui à l'occasion de la réunion de son conseil national alors que le FFS prévoit d'organiser une convention nation pour prendre une décision.

uz
SIWEL 161840 DEC 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu