Le MAK exclue l'ex président par intérim Mohand Larbi Tayeb

20/08/2011 - 13:43

ADEKAR (SIWEL) — Le conseil national du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie réuni en session extraordinaire hier vendredi à Adekar dans la wilaya de Bejaia s'est prononcé en faveur de l'exclusion de l'ex président par intérim Mohand Larbi Tayeb ainsi que deux autres membres de la direction.


Conseil national du MAK (PH/ Siwel)
Conseil national du MAK (PH/ Siwel)
L'ex intérimaire est accusé par le CN du MAK de « tenter de créer un MAK parallèle après avoir tenté de livrer le mouvement aux relais locaux du pouvoir ».

Le conseil national du MAK a réaffirmé sa détermination à réussir le deuxième congrès du mouvement qui va se tenir avant la fin de l'année. Le président par intérim Mouloud Mebarki est chargé de mettre sur pied une commission de prépareration du Congrès.

Le conseil national du MAK a réitéré son s« outien indéfectible à l'Anavad et à son président Ferhat Mehenni et salue le travail de titan mené sur le plan diplomatique afin d'internationaliser la question kabyle ». Les travaux ont été clôturés après l’adoption de l’organisation du 1er congrès national de la jeunesse kabyle.

Par ailleurs, les membres du conseil national ont condamné les attentats de Tizi-Ouzou, At Aissi, At Dwala, Azeffoun, Meklaa, Maatkas qui ont endeuillé la Kabylie en moins d'une semaine.

Pour eux, la Kabylie est livrée à une insécurité totale et la situation ne cesse de se dégrader depuis les évènements du printemps noir en 2001. « C'est le châtiment qui lui a été réservé par le pouvoir algérien qui ne peut plus supporter une région rebelle qui menace jusqu'à ses fondements à travers sa revendication d'un statut de large autonomie. »

uz
SIWEL 201345 AOUT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu