Le MAK dénonce la répression du régime algérien dans le Mzab

05/04/2013 - 15:00

Kabylie (SIWEL) — Hier, le mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) a rendu public un communiqué dans lequel il condamnait fermement la « sauvage répression du régime raciste d’Alger » dans la région amazighe de Ghardaïa où une « vingtaine de citoyens ont été violemment tabassés avant d’être incarcérés ». Par la voix de sa secrétaire nationale aux droits de l’Homme, Fatiha Rahmouni, le mouvement kabyle dénonce « La répression des forces saines en Algérie » [..] « inversement proportionnelle aux largesses accordées à des assassins multirécidivistes » faisant allusion aux terroristes repentis de Bouteflika.


Fondé en 1048, Ghardaïa « Taghardaït » est la capitale de la vallée du Mzab.(PH/DR)
Fondé en 1048, Ghardaïa « Taghardaït » est la capitale de la vallée du Mzab.(PH/DR)
Le Mouvement autonomiste kabyle dénonce le fait que « pendant que la corruption, au plus haut sommet de l’Etat, ravage l’Algérie et que les terroristes "repentis" font la loi, les citoyens assoiffés de liberté et de dignité son soumis à la violence de l’Etat ; ils sont interdits de parole, tabassés et traînés en justice » et accuse le régime algérien de chercher « détourner la contestation sociale, aussi bien à Ouargla qu’à Ghardaia, au profit d’une unité nationale qu’il veut construire sur la négation des peuples, le crime et la corruption ».

La secrétaire nationale aux droits de l’Homme du MAK rappelle que les mozabites constituent une « entité amazighe de rite Ibadite, non conforme au dictat islamiste du régime et de ses assassins, toutes catégories confondues » qui « évolue dans un environnement hostile » où « Régulièrement, des affrontements ont lieu entre les Mozabites et les Châambas qui bénéficient du soutien actif (car racial) de l’Etat contre les Mozabites », accusant ainsi le régime algérien de faire du favoritisme « racial ».

Madame Rahmouni conclue le communiqué de soutien aux frères amazighs du Mzab en réitérant la « profonde conviction » de son mouvement « que les Amazighs, n’ont pas d’autre voie de salut que le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes » du fait que « les Mozabites, comme tous les peuples amazighs d’Algérie, tout comme ceux des faux Etats qui usurpent les territoires de Tamazgha, sont soumis à des politiques d’assimilation ».

L’intégralité du communiqué est disponible sur le site officiel du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie

http://www.makabylie.info/spip.php?article1192 http://www.makabylie.info/spip.php?article1192





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu