Le MAK dément les propos du représentant de Benflis à Tazmalt

07/04/2014 - 17:54

TAZMALT (SIWEL) — Selon des informations parvenues à notre rédaction, le représentant d'Ali Benflis qui a animé aujourd'hui un meeting à Tazmalt aurait affirmé que le MAK, le RCD et le FFS avaient promis de "soutenir la candidature d'Ali Benflis en Kabylie". La direction du MAK, que nous venons de contacter a catégoriquement démenti cette information qualifiée de "totalement mensongère" .


Cours de sa campagne pour le rejet des élections algériennes, le MAK a collé sur les visages de tous les candidats son affiche appelant au rejet des élections algériennes et pour un référundum sur l'autodétermination de la Kabylie
Cours de sa campagne pour le rejet des élections algériennes, le MAK a collé sur les visages de tous les candidats son affiche appelant au rejet des élections algériennes et pour un référundum sur l'autodétermination de la Kabylie
Ainsi, selon des informations parvenues à notre rédaction, le représentant d'Ali Benflis qui a tenu un meeting aujourd’hui à Tazmalt, dans la région de Vgayet, a affirmé à l'assistance que le MAK, le RCD et le FFS avaient promis de soutenir la candidature de Benflis en Kabylie.

Surpris par cette information, nous avons immédiatement contacté la direction du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie, (MAK) pour vérifier l'information. son président M. Bouaziz Ait-Chebib a immédiatement démenti l'information qu'il a qualifiée "d'absurde" et de "totalement mensongère". Il a précisé que son mouvement "rejette toutes les élections algériennes quels que soient les candidats et à plus forte raison celle de Benflis" car précise-t-il " Si Ali Benflis fait semblant d'oublier qu'il était premier ministre en 2001 et qu'il avait même qualifié la jeunesse kabyle assassinée par sa gendarmerie "d'agents à la solde de l'étranger, eh bien nous nous ne l'avons pas oublié ! "; "personne ne passera en Kabylie, ni Bouteflika, ni Benflis ni personne".

M. Ait-Chebib a par ailleurs estimé que de telles manœuvres expriment "la malhonnêteté des candidats algériens qui vont jusqu'à s'apporter eux-même le soutien de leurs principaux adversaires" et pire encore, ils vont même jusqu'à aller déposer des gerbes de fleurs à la mémoire des victimes du Printemps Noir et de Matoub Lounès, alors qu'ils en sont les assassins !" conclue-t-il avec une pointe de mépris dans la voix.

maa/wbw
SIWEL 071754 AVR 14





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu