Le MAK condamne l'ONM et le refus du carré des martyrs à Jean Lmouhouv Amrouche

14/04/2012 - 14:24

VGAYET (SIWEL) — Le Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie a condamné samedi l'Organisation nationale des Moujahidine qui a porté plainte contre les initiateurs d'une statue de Jean Lmouhouv Amrouche à Vgayet.


Le MAK condamne l'ONM et le refus du carré des martyrs à Jean Lmouhouv Amrouche
« La section locale de Vgayet de la sombre ONM, vient de refuser le carré des martyrs à Jean Lmouhuv Amrouche, l’un des plus brillants artisans de l’indépendance de l’Algérie et qui avait tant donné pour la seule Algérie qui soit viable : une Algérie multiculturelle, pluriconfessionnelle, ouverte sur le monde et la modernité. L’ONM, cet immonde appendice du FLN et du clan d’Oujda, pousse encore plus loin son action de nuisance vis-à-vis de la Kabylie, de son peuple et de ses symboles en entreprenant une ignoble action judiciaire contre les initiateurs de la statue qui doit être érigée à la mémoire de l’un des astres de la Soummam, Jean Lmouhouv Amrouche, intellectuel, poète et écrivain kabyle qui s’était fortement engagé pour l’indépendance de l’Algérie mais qui n’avait pas pour autant renié la culture et l’identité millénaire qui a façonné son brillant esprit », a précisé le MAK dans un communiqué signé par son président Bouaziz Ait Chebib adressé à Siwel.

Le MAK a rappelé que « l’ONM, organisation satellite des usurpateurs de la guerre de libération, n'a jamais cherché à élucider, ni n'a même évoqué, les assassinats crapuleux des véritables et authentiques pères de la guerre de libération : Abane Ramdane, artisan incontesté du congrès de la Soummam et de Krim Belkacem, signataire des accords d'Evian. L'ONM n'a jamais, non plus, cherché à élucider l'assassinat de Ali-André Mécili et a adopté un silence complice et criminel face à la confiscation et à la séquestration, par Boumedienne et ses acolytes, des ossements du plus célèbre colonel de la guerre de libération, le Colonel Amirouche, le plus redoutable adversaire de l'armée coloniale française ».

« Cette innommable ONM, n'a jamais soufflé mot de la liquidation, entre 63 et 65, des 480 maquisards de la Kabylie par l'armée des frontière de Ben Bella fraichement débarqué en Algérie après l'indépendance durement acquise, et en grande partie, par le sang de nos martyrs. »

Le MAK dit ne reconnaitre « aucune légitimité à l'ONM et lui dénie le droit de parler de l’Histoire et de la guerre d'indépendance de l’Algérie alors même qu'elle s'est toujours illustré par un silence complice et honteux face à la falsification de l'Histoire et aux graves atteintes à la mémoire des artisans kabyles de l’indépendance de l’Algérie ».

Par ailleurs, le MAK apporte son soutien et sa totale solidarité aux initiateurs du projet du statue de Jean Lmouhouv Amrouche et exige le « retrait immédiat » des plaintes judiciaires déposées à leur encontre et en appelle à « la mobilisation générale du Peuple kabyle contre ses croisades machiavéliques visant les symboles du Peuple kabyle inscrits en lettres d’or dans le registre de l’Histoire de la Nation kabyle, n’en déplaise aux fossoyeurs des vérités historiques ».

uz
SIWEL 141520 AVR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu