Le MAK apporte son indéfectible soutien à Kamira Nait-Sid, présidente du Congrès Mondial Amazigh

22/01/2016 - 23:59

KABYLIE (SIWEL) — Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, le Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK) a tenu à " dénoncer le terrorisme administratif et policier exercé à l'encontre de Mme Kamira Nait-Sid et de sa famille".

Le Mouvement souverainiste kabyle a également appelé "les organisations internationales de défense des droits de l'Homme et des Peuples à exercer les pressions nécessaire sur l'Etat algérien afin qu'il cesse ses pratiques scélérates sur les militants Kabyles et Amazighs; des pratiques gravissimes pouvant aller jusqu'à la mort de ces derniers, comme ce fut le cas de deux mozabites décédés en prison. "...

Nous publions ci-après l'intégralité du communiqué du MAK signé de son président Bouaziz Ait-Chebib


Le MAK apporte son indéfectible soutien à Kamira Nait-Sid, présidente du Congrès Mondial Amazigh
AFRANIMAN I TMURT N YIQVAYLIYEN
MOUVEMENT POUR L’AUTODÉTERMINATION DE LA KABYLIE
M A K



COMMUNIQUÉ DE SOUTIEN A KAMIRA NAIT-SID

Suite au harcèlement et aux intimidations administratives et policières exercées par l'Etat algérien à l'encontre de la Présidente du Congrès Mondial Amazigh, le Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie tient à apporter à Mme Kamira Nait Sid son soutien total et indéfectible suite aux pratiques infâmes dont elle est victime de même qu'à sa famille qui en subi les conséquences.

En effet, non satisfait d'exercer ses pressions scélérates sur Mme Kamira Nait-Sid, l'Etat algérien a entrepris de priver l'ensemble de la famille Nait-Sid de son unique source de revenu en faisant fermer arbitrairement le Club internet familial " Cyber-Kabylie " au motif fallacieux que celui-ci serait « utilisé à d’autres fins que celles prévues »...

De toute évidence, cette mesure répressive constitue la mise en exécution des menaces proférées par le ministre algérien de la Justice à l'encontre des membres du Congrès Mondial Amazigh, suite à la lettre adressée par le CMA au Premier ministre algérien mettant en garde l'Etat algérien contre le danger de mort des détenus politiques Mozabites, dont le Dr. Kameleddine Fekhar, leader du Mouvement pour l'autonomie du Mzab (MAM) et militant des droits de l'Homme.

Le MAK tient à dénoncer le terrorisme administratif et policier exercé à l'encontre de Mme Kamira Nait-Sid et de sa famille. Le MAK, solidaire de l'ensemble des militantes et militants qui défendent les droits légitimes des peuples amazighs, appelle les organisations internationales de défense des droits de l'Homme et des Peuples à exercer les pressions nécessaire sur l'Etat algérien afin qu'il cesse ses pratiques scélérates sur les militants Kabyles et Amazighs; des pratiques gravissimes pouvant aller jusqu'à la mort de ces derniers, comme ce fut le cas de deux mozabites décédés en prison.

Kabylie, le 22 janvier 2016

Le président,
Bouaziz Ait-Chebib


SIWEL 222359 JAN 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu