Le MAK accuse Alger de nourrir une guerre contre la Kabylie

26/03/2011 - 21:15

CHEMINI (SIWEL) — Des responsables du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie ont accusé samedi lors d’un meeting populaire dans la commune de Chemini à 60 Km du chef-lieu de la wilaya de Vgayet, le régime algérien d’avoir nourri une guerre contre les Kabyles depuis la fin de la colonisation française.


Mohand-Larbi Tayeb, Président P/I du MAK (PH/ SIWEL)
Mohand-Larbi Tayeb, Président P/I du MAK (PH/ SIWEL)
« Le régime arabo-islamiste algérien reste préoccupé à nourrir une guerre contre la nation kabyle, la plus importante nation en Algérie », a déclaré devant la foule le président du MAK par intérim Mohand Larbi Tayeb. Selon ses dires, cette guerre se manifeste par le système éducatif algérien « qui participe à la destruction de l’histoire et de l’identité kabyle » ; « la création de réseaux terroristes et islamistes tout en versant dans une militarisation de la région », et enfin en achetant les voyous et les délinquants leur offrant des moyens d’existence, a-t-il expliqué.

Il a interpelé les intellectuels, les artistes et toutes les forces vives en Algérie les appelant à exiger à ce que « cette guerre cesse ». « Toutes ces opérations que mène le pouvoir pour déstabiliser la Kabylie coûtent cher aux Algériens », a-t-il dit.

Enfin, l’orateur a affirmé que « l’autonomie régionale amorcera la démocratisation de l’Algérie ».

ysn
SIWEL 262100 MAR 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche