Le MAK a tenu son université d'été sous le signe du « rassemblement des forces politiques kabyles »

24/07/2011 - 12:10

ADEKAR (SIWEL) — Le MAK a organisé son université d’été du 20 au 23 juillet 2011 à Tizi n Tsemlal dans la wilaya de Vgayet. Cette 5ème édition a été placée sous le signe du « rassemblement des forces politiques kabyles ».


De gauche à droite : Mouloud Mebarki SG du MAK, Azrou Loukad et Bouaziz Aït Chebbib secrétaires nationaux à la culture et à l'organique (© SIWEL)
De gauche à droite : Mouloud Mebarki SG du MAK, Azrou Loukad et Bouaziz Aït Chebbib secrétaires nationaux à la culture et à l'organique (© SIWEL)
Dans son allocution de clôture, le président du MAK a salué la volonté d’ouverture du MAK : « je suis particulièrement fier d’annoncer le renfort d’amis et de frères, que des contingences ont laissé se disperser durant des temps, au dam de l’autonomie de la Kabylie. Ils sont là, avec leur militantisme, leur engagement, leur compétence et leur volonté pour apporter leur contribution à l’Autonomie de la Kabylie. », a affirmé Muhand Larbi Tayeb.

« Outre le surcroît d’énergies organiques, cette volonté de rassemblement a porté aussi ses fruits par des enrichissements substantiels aux fondements politiques et philosophiques du MAK grâce à des contributions de haute facture.  », se réjouit le MAK dans une déclaration.

Cette 5ème édition de l’université d’été du MAK a vu la participation de personnalités politiques et culturelles kabyles à l’instar de Rachid Ali Yahia, Ben Mohamed, ancien animateur de la chaîne 2, Mohand-Arezki Himeur, journaliste et chercheur et l’auteur et interprète Brahim Tayeb, le Dr Mehdioui, Nacer Haddad, Idir Ounoughène, ainsi que le ministre du Gouvernement provisoire kabyle Lyazid Abid. Ce dernier a rappelé la « volonté et la disposition du GPK à canaliser toutes les compétences kabyles susceptibles de renforcer sa composante humaine et son action en faveur de la liberté du peuple kabyle ».

Les participants ont animé des ateliers de travail portant sur les voies et moyens de faire aboutir la revendication autonomiste. A cet effet, les différents conseils universitaires du MAK se sont donnée rendez-vous pour le mois d'août afin d'examiner la possibilité de mettre sur pied une organisation estudiantine kabyle à l'image de l'UGEMA.

uz
SIWEL 241212 JUIL 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu