Le FFS réagit à la grève des travailleurs de la laiterie de Drâa Ben Khedda

18/10/2011 - 18:21

TIZI-OUZOU (SIWEL) — La fédération du FFS de Tizi-Ouzou a réagi aujourd’hui mardi 18 octobre à la grève des travailleurs qui secoue la laiterie de Drâa Ben Khedda depuis le 9 octobre dernier.


Laiterie Draa Ben Khedda (PH/DR)
Laiterie Draa Ben Khedda (PH/DR)
Pour le FFS « outre la baisse des bénéfices durant les trois années qui ont suivi la privatisation de l’usine, la non réalisation du programme d’investissement de 335 millions de dinars sur 48 mois, l’acquisition d’un matériel vétuste et le non remplacement des employés mis en retraite, les travailleurs reprochent également à leur premier responsable sa mauvaise gestion ».

Une accusation qui se caractérise selon le FFS « par la modification du dosage du lait et du camembert, la sortie frauduleuse du lait collecté et subventionné par l’Etat, la non-conformité aux normes du stock de poudre de lait, les intimidations, insultes, mutations et sanction abusives à l’encontre des employés ».

Selon les FFS, les travailleurs de la laiterie de Drâa Ben Khedda se demandent « à qui profite la privatisation de leur unité, dès lors qu’elle a toujours dégagé des bénéfices variant entre 30 à 40 milliards de centimes ».

tt
SIWEL 181824 OCT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu