SIWEL | Agence kabyle d'information

Le FFS et le RCD vont-ils un jour manifester en faveur de l'autodétermination de la Kabylie? Par Sakina Ait Ahmed

04/10/2015 - 18:55

DIASPORA (SIWEL) — Personne ne dénie le droit a tout parti politique de manifester mais la contradiction de taille est que le FFS et le RCD qui se définissent avant tout comme des partis nationaux ne manifestent qu'en Kabylie car ils sont inexistant ailleurs en Algérie, une situation dans ils sont incapables de tirer les conséquences et malheureusement en persistant dans cette voie ils travaillent en défaveur de la Kabylie en semant la discorde!

Siwel publie ci-après l'intégralité du message de Madame Sakina AIT AHMED Ministre de la langue et de la culture kabyles du GPK


Le FFS et le RCD vont-ils un jour manifester en faveur de l'autodétermination de la Kabylie?!


Ce message est adressé avant tout aux kabyles pour qu'ils fassent le deuil d'une unité voulue seulement par le MAK/GPK et que ces partis refusent obstinément. Il y a lieu de constater que:

SEULS LE MAK/GPK SONT COHERENTS dans leur action politique:

Ils militent pour l'autodétermination de la KABYLIE, ils manifestent en Kabylie ils ont des projets sociaux économiques éducatifs en faveur de la Kabylie et ils sont les seuls à soutenir les amazighs du Mzab, Chaouis Touaregs etc...

Personne ne dénie le droit a tout parti politique de manifester mais la contradiction de taille est que le FFS et le RCD qui se définissent avant tout comme des partis nationaux ne manifestent qu'en Kabylie car ils sont inexistant ailleurs en Algérie, une situation dans ils sont incapables de tirer les conséquences et malheureusement en persistant dans cette voie ils travaillent en défaveur de la Kabylie en semant la discorde!

Ils disent soutenir avant tout leurs amis les généraux qui ont fait assassiner Lounes Matoub, les jeunes du printemps noir, qui ont pillé les richesses du pays, instauré la dictature et soutenu les dictateurs, appauvri la Kabylie, organiser les attaques contre les investisseurs de qualité et le blocage des investissements en Kabylie et organiser la déculturation de la Kabylie!

Aujourd'hui, alors qu'ils ont vidé les caisses, ils s'en prennent au peuple qu'ils ont toujours méprisé.
Ils arrêtent le peu de projet qu'ils avaient envisagé depuis des lustres pour la Kabylie et qui ne verront jamais le jour. De qui se moque -t-on donc ?


Am akken i yas qqaren

Win yeččan yečča, wur nečči tarvut tekkes

Madame Sakina AIT AHMED
Ministre de la langue et de la culture kabyles du GPK



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu