Le FFS dénonce les interrogatoires des candidats aux législatives

30/03/2012 - 15:11

VGAYET (SIWEL) — Le Front des forces socialistes a dénoncé vendredi « les convocations, pour interrogatoires dans les locaux des services de sécurité, des candidats portés sur les listes aux prochaines élections législatives ».


Le FFS dénonce les interrogatoires des candidats aux législatives
Dans un communiqué rendu public, le premier secrétaire du FFS Ali Laskri a expliqué que « ces enquêtes présentées comme étant administratives s’apparentent, dans la réalité, à des enquêtes de police politique. Elles peuvent même être considérées comme des entreprises de pression, voire d’intimidation ».

Il a souligné craindre « que ces procédés n’entraînent une détérioration du climat, déjà lourd, dans lequel se prépare le prochain scrutin », s'interrogeant s'il est nécessaire de convoquer des candidats pour les interroger alors que les services de la wilaya disposent de tous les documents exigés par la loi.

uz
SIWEL 30 1415 MAR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche