Le FFS dénonce le mutisme de l’Etat face au conflit de lalaiterie de DBK

13/12/2011 - 02:12

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Le Front des forces socialistes (FFS) a dénoncé dans l'après-midi de lundi, dans une déclaration rendue publique par sa section à Drâa Ben Khedda le mutisme de l’Etat quant à la gestion rationnel du conflit qui prévaut au niveau de la laiterie de Drâa Ben Khedda en grève depuis plus de 90 jours.


Ali Laskri, Premier secrétaire du FFS (DR)
Ali Laskri, Premier secrétaire du FFS (DR)
« La section FFS de Drâa Ben Khedda soutient les travailleurs de la laiterie dans leur revendication relative à l’installation commission d’enquête pour mettre fin à cette situation qui prend en otage la population, sur un produit de large consommation et de première nécessité, subventionné par l’Etat », a indiqué la déclaration en question.

Le soutien du FFS est motivé par « la situation de pénurie de lait et dérivés engendrée par le mouvement de protestation des travailleurs à la laiterie de DBK, qui dure depuis bientôt trois mois et suite à la spéculation engendrée par cette même pénurie, au niveau régional, et le silence des autorités face aux différentes déclarations des travailleurs faisant ressortir la non-conformité des produits laitiers utilisés par l’entreprise, mettant en danger la santé du citoyens. »

tt
SIWEL 130215 DEC 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu