Le FFS adhère à une nouvelle organisation arabe

25/06/2013 - 14:20

RABAT (SIWEL) — Le secrétaire national en charge des médias, Yousef Aouchiche, a publié hier, dans le site officiel du Front des Forces socialistes, un communiqué faisant état de la participation d’une « délégation du FFS, dirigée par le Premier secrétaire » aux œuvres du « Forum Social démocratique arabe » à Rabat les 24 et 25. Le chargé aux médias du FFS s’est bien gardé de publier cette information dans une autre langue que celle dans laquelle le FFS se reconnait pleinement : la langue arabe.


Le FFS qui n'a jamais réussi à se rapprocher du RCD, et encore moins du MAK, est membre d'une nouvelle organisation arabe : le « Forum Social démocratique arabe ». (Ph/DR)
Le FFS qui n'a jamais réussi à se rapprocher du RCD, et encore moins du MAK, est membre d'une nouvelle organisation arabe : le « Forum Social démocratique arabe ». (Ph/DR)
Le FFS, qui n’a aucun problème à s’identifier à ce qu’il n’est pas, c'est-à-dire arabe, avait déjà participé à la création du Forum social-démocrate arabe, le 20 janvier 2013 au Caire, capitale des printemps arabes, précurseurs des hivers islamistes. Ce Forum arabe a été crée à l’initiative des partis arabes palestinien, tunisien et égyptien.

Les formations arabes qui participants à ce Forun Social arabe, dont le FFS, avaient souligné et longuement réfléchi aux défis que devaient relever les pays arabes dans lesquels le FFS s’identifie avec beaucoup plus d’aisance que dans la Kabylie qu’il traîne dans la boue, depuis, au moins, les honteux accords de Saint-Egidio.

Le FFS qui n'a jamais réussit à se rapprocher de ses frères naturels, les kabyles du RCD, et encore moins ceux du MAK, n’a jamais eu aucun problème à se lier ouvertement aux islamistes et aux arabistes. Pour rappel, il avait rassemblé autour de lui, et les terroristes islamistes représenté par Anouar Haddam (FIS) qui avait publiquement déclaré son appartenance au GIA (dont il revendiquait d'ailleurs les attentats) ; et le régime raciste algérien qui les avait crée et alimenté avec notamment Abdelhamid Mehri, secrétaire général du FLN.

Le FFS avait signé les indignes accords de Saint-Egidio avec les fossoyeurs officiels de l'Algérie (le FLN) et leur bras armé (le FIS/GIA). Louisa Hanoune, anti-kabyle viscéralement anti-kabyle ne faisait office que de figurante et de caution, prétendument, féminine, tout comme le FFS faisait office de caution, tout aussi prétendument, démocratique. Tout cela se produisait pendant que la Kabylie était physiquement dépouillée de son élite: Djaout, Tigzine, Tazrout, Mekbel, Boucebci, Stamblouli, tous ont été éliminés par la "bannière" AIS alias GIA qui deviendra plus tard cette AQMI qui élira domicile, étrange coïncidence en Kabylie et dans l'Azawad et non sans avoir pris la précaution d'éliminer au préalable Matoub Lounes qui n'aurait pas hésité une seconde à dévoiler les trahisons, à dévoiler les responsabilité des uns et des autres et à dire tout haut, ce que tout le monde pense tout bas...


zp,
SIWEL 251420 JUIN 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu