Le FFS accuse le régime algérien de comploter contre la Kabylie

10/08/2011 - 16:00

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Le Front des forces socialistes (FFS) a accusé mardi les décideurs algériens de comploter contre la Kabylie dans une stratégie visant à « entretenir un climat de terreur » au sein de cette région.


Hocine Aït Ahmed (PH/ archives Siwel)
Hocine Aït Ahmed (PH/ archives Siwel)
La déclaration du FFS à travers sa fédération de Tizi-Ouzou a dénoncé « un complot » du régime dans l'objectif d'« entretenir un climat de terreur, d’insécurité et de peur.Un climat qui permet selon le FFS à la mafia politico-financière d'évoluer ».

« Après la mise en sous-développement de la région par les calculs avérés, pernicieux et haineux des décideurs et l’anomie générale générée par les lobbies et les réseaux de l’informel, de la drogue, le phénomène du kidnapping trouve en cette région une terre de prédilection exacerbée par une récupération politique placide et sans âme », s'est indigné le parti d'Aït Ahmed.

uz
SIWEL 101600 AOUT 11





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche