Le DG du CHU de Tizi-Ouzou accuse des professeurs de servir les cliniques privées

19/12/2011 - 18:46

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Le directeur général du u centre hospitalo-universitaire de Tizi-Ouzou a accusé dans une lettre parvenue à Siwel le Pr Belhoucine, chef de service en chirurgie viscérale, de servir les intérêts de cliniques privées.


CHU Nadir Mohamed de Tizi-Ouou (Photo Siwel)
CHU Nadir Mohamed de Tizi-Ouou (Photo Siwel)
Cette lettre était rendue publique en réaction à une autre lettre du collectif des chefs de services, des praticiens et des personnels soignants du CHU, adressée à la tutelle à propos « des agissement jugés abusifs du directeur du centre hospitalo-universitaire de Tizi-Ouzou à l’encontre du personnel notamment après la nomination de sa femme à la tête du conseil scientifique et une décision de suspension de salaire adressée au Pr Belhoucine, après une sortie de congé non avisée par le Pr Ziri DG du CHU ».

« Nous nous trouvons dans une situation où le service de chirurgie viscérale est littéralement détourné de sa vocation d’hospitalo-universitaire et orienté principalement à servir les cliniques privées. Une situation aux conséquences désastreuse et aux répercutions néfastes et lourdes sur la bonne prise en charge de la population », écrit le Pr Ziri.

Concernant le conseil scientifique, ce dernier a ajouté « une inspection du ministère de la santé a été diligentée et qui s’est soldé par un avertissement inscrit dans le dossier du Pr Belhoucine, ainsi que le retrait de confiance à tous les membres de ce conseil ».

tt
SIWEL 191840 DEC 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu