Le CMA soutient l'autodétermination des peuples azawadien et canarien

14/03/2012 - 17:27

RABAT (SIWEL) — La conférence internationale du Congrès mondial amazigh organisée à Rabat (Maroc) a condamné « toutes les formes de répression et d’agression barbares auxquelles est exposé le peuple amazigh de l’Azawad, agressions contre les enfants, les adultes et les biens, et qui ont fait des morts, des maisons et des commerces brûlés, ainsi que des centaines de réfugiés qui vivent une situation dramatique dans les pays voisins ».


Le CMA soutient l'autodétermination des peuples azawadien et canarien
La déclaration finale du CMA a exprimé son « soutien sans réserve au combat pour la liberté et la dignité de nos frères et sœurs de l’Azawad et des îles Canaries », et réaffirmé que « les peuples azawadien et canarien ont le droit à l’autodétermination, comme tous les autres peuples du monde ».

Le CMA a exprimé ses inquiétudes face à « la montée de l’idéologie ultranationaliste arabo-islamique », dont les dirigeants ont accédé aux plus hautes fonctions des Etats à la faveur des événements récents qui ont secoué la région.

« Cela constitue sans aucun doute une sérieuse menace pour l’identité amazighe, pour la démocratie, les libertés fondamentales et la laïcité, indissociable des valeurs ancestrales amazighes. Pour preuve, les agressions orchestrées depuis peu par ces courants contre les femmes et les hommes, avec la complicité et le silence des autorités », a-t-on indiqué.

Ces craintes, ajoute la déclaration finale, « sont confortées par la position officielle les ministres des affaires étrangères de certains pays nord africains qui tiennent à l’appellation exclusiviste et extrémiste de "Maghreb Arabe", au lieu d’une appellation neutre ».

Concernant l'Algérie, le CMA a souhaité que « les décideurs algériens, répondent aux aspirations du peuple algérien qui aspire lui aussi à une véritable démocratie, et que toutes les formes de totalitarisme et les erreurs du passé soient abandonnées afin de construire un avenir meilleur  ».

« Les Amazighs, peuples premiers du nord de l’Afrique, au cœur du processus démocratique » était le thème de la conférence internationale du Congrès mondial amazigh organisée à Rabat en collaboration avec l’Observatoire Amazigh des Droits et libertés.

uz
SIWEL 141730 MAR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu