SIWEL | Agence kabyle d'information

Le CMA participe à la COP22 pour représenter les peuples autochtones d'Afrique du Nord

07/11/2016 - 21:38

MAROC (SIWEL) — Le Congrès Mondial Amazigh participe la COP22 qui se tient du 07 au 18 Novembre à Marrakech. C'est que nous a appris la présidente du CMA, Masa Kamira Nait Sid, à travers le communiqué ci-dessous.


La COP22 en terre amazighe

« Amur n Yakuch », la terre de Dieu en amazigh, Marrakech accueille la 22ème édition de la conférence mondiale sur le climat, dite COP22, du 07 au 18 novembre 2016.

Pour les Amazighs du Maroc mais aussi de toute Tamazgha (nord de l’Afrique), c’est une occasion rare de se faire connaitre et de rencontrer les autres peuples au monde.

Dans ce cadre, le Congrès Mondial Amazigh (CMA) organise, avec ses partenaires, notamment l’APMM et IWGIA, différents évènements dont des ateliers, expositions et tables rondes sur les causes et les impacts des changements climatiques, les liens sacrés qui lient les Amazighs à la nature, les savoirs et savoir-faire des Amazighs ainsi que leurs solutions pour lutter contre les dérèglements climatiques. Les législations et les pratiques qui spolient les Amazighs de leurs droits à leurs terres, à leurs territoires, à leurs ressources naturelles et à leur culture, seront également dénoncées. Dans ce but, le CMA organisera avec l’APMM, un temps fort au Pavillon des Peuples autochtones le 12 novembre de 14h à 17h30, comportant une démonstration de tissages amazighs avec des tisseuses de l’Atlas, une expression poétique et artistique sur les liens qui unissent les Amazighs avec leur environnement naturel et une conférence avec des invités d’Amérique du sud, de l’Himalaya et d’Europe.

Par ailleurs, une marche mondiale pour le climat est programmée pour 13 novembre à 14h à partir du stade El Harti à Marrakech. Le CMA appelle les Amazighs du Maroc et des autres pays de Tamazgha présents à la COP22, à rejoindre massivement le « carré amazigh » au sein de cette marche, avec les drapeaux amazighs et des banderoles pour dénoncer les spoliations des terres et des ressources naturelles des Amazighs, la marginalisation et la répression et exiger le respect immédiat et effectif de tous les droits des Amazighs, y compris leur droit à l’autodétermination, conformément au droit international.

A Amur n Yakuch, tous ensemble, faisons entendre haut et fort la voix et la voie amazighes !

Paris, 20/10/2966 – 2/11/2016
Kamira Nait Sid, Présidente

SIWEL 072142 NOV 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu