SIWEL | Agence kabyle d'information

Le CIEMEN accueille l'annonce du drapeau officiel de la Kabylie

12/03/2015 - 11:02

BARCELONE (SIWEL) — Le journal "Nationalia" des Nations sans Etat édité par le Centre international Escarré pour les minorités ethniques et les nations (CIEMEN) met à sa UNE l'annonce du Gouvernement provisoire kabyle de la dotation de la Kabylie d'un drapeau officiel : "Un événement qui n'arrive qu'une fois dans la vie d'une nation", L'article dans son intégralité en anglais et en catalan, traduit en français


New flag of Kabylia introduced by self-declared government-in-exile

Thousands vote in participatory process to give Kabylia "once in a nation's lifetime" choice · MAK-linked government-in-exile says flag was needed for Kabylia to "take its place in the concert of nations" · MAK wants Kabylia to have its own state, either within or outside Algeria

"An event that for the most part only happens once in a nation's lifetime": this is how the Kabyle Provisional Government in Exile (Anavad) is defining the approval of the flag of Kabylia (see picture), which was announced yesterday following a two-year participatory process. The new flag features the gold colour found in traditional Kabyle flags, and -in red- the widely recognized symbol of the Amazigh people: the letter Z written in Tifinagh alphabet.

The Anavad has for two years received dozens of proposals for a Kabyle flag. In recent years, the Kabyles have used the general Amazigh flag as their own. But the Anavad believes Kabylia needed its own flag. By promoting a new flag, the Anavad says it "is not giving up the federal flag of the Amazigh people," but says Kabylia needs its own flag "to take its place in the concert of nations."

The final choice was made last December. According to Anavad data, several thousand people voted their favourite designs in physical ballots in Kabylia, Europe and North America, and through internet too. The retained proposal received 31.70% of the votes, followed by a flag similar to the general Amazigh one, which got 17.16% of the votes.

A committee of experts has slightly modified the winning proposal in order to adapt it to vexillology standards.

The flag will be officially hoisted by the Anavad on April 4th in Paris, where the exiled government is headquartered.

An own state, within or outside Algeria

Ferhat Mehenni-led Anavad was declared in Paris in 2010 by the Movement for the Autonomy of Kabylia -now the Movement for Self-determination of Kabylia, MAK. The Algerian government denied any legitimacy to this government-in-exile. The Anavad has not been joined by other Kabyle-based Algerian parties.

MAK advocates the right to self-determination for Kabylia and proposes the establishment of a Kabyle state whose form should be "freely and sovereignly" defined via referendum by the Kabyle people. MAK considers the Kabyle state should be created in two ways: as an autonomous state within Algeria, or as a fully independent country.

According to the Anavad, the new flag should be ratified in the Kabylia's future constituent process, or a new one should rather be chosen.

11/03/2015

http://www.nationalia.info/en/news/2098 http://www.nationalia.info/en/news/2098


Le même article en langue catalane

Presenten la bandera de la Cabília, un esdeveniment únic "en la vida d'una nació"

La nova senyera és fruit d'un procés participatiu impulsat pel govern cabilenc a l'exili, vinculat al MAK · L'elecció es va fer el desembre passat entre desenes de propostes · L'executiu diu que la bandera és necessària perquè els cabilencs "prenguin el seu lloc al concert de les nacions"

"Un esdeveniment que, gairebé, no passa sinó un sol cop en la vida d'una nació". Així ha definit el govern provisional cabilenc a l'exili (Anavad) l'aprovació de la bandera de la Cabília (vegeu imatge), anunciada ahir després d'un procés participatiu que ha durat dos anys. La nova senyera incorpora l'or de les banderes tradicionals cabilenques i, en vermell, el símbol més reconegut internacionalment del poble amazic: la lletra zeta en alfabet tifinagh.

Durant dos anys, l'Anavad ha recollit desenes de propostes per a una bandera cabilenca. Els darrers anys, els cabilencs han fet servir la bandera amaziga com a pròpia, però l'Anavad considerava que el poble cabilenc necessitava la seva pròpia senyera. L'Anavad "no renuncia pas a la bandera federal dels pobles amazics", però considera que a la Cabília li calia la seva pròpia senyera "per a prendre el seu lloc al concert de les nacions".

L'elecció final es va fer el desembre passat, i segons l'Anavad hi van prendre part "diversos milers de persones", que van poder votar físicament a la Cabília i a la diàspora europea i nord-americana, i també a través d'internet. La proposta escollida va rebre el 31,70% dels vots, seguida per una senyera molt similar a l'amaziga, que va tenir el 17,16% dels suports.

Una comissió d'experts va modificar lleugerament la proposta guanyadora per a adequar-la als estàndards vexil·lològics.

L'Anavad hissarà oficialment la nova bandera el 4 d'abril a París, ciutat on es troba la seva seu.

Estat propi, dins o fora d'Algèria

L'Anavad, presidit per Ferhat Mehenni, es va autoproclamar a París l'any 2010 a partir de l'impuls del Moviment per l'Autonomia de la Cabília, ara Moviment per l'Autodeterminació de la Cabília (MAK). El govern algerià nega tota legitimitat a aquest executiu a l'exili. Tampoc no s'hi han sumat altres partits algerians amb una forta base de suport a la Cabília.

El MAK propugna el dret a l'autodeterminació de la Cabília i defensa la constitució d'un Estat cabilenc la forma del qual haurà de ser definida "lliurement i sobiranament" per part dels cabilencs "per via referendària". El MAK considera que les dues formes en què això es pot concretar és un estat autònom dins d'Algèria o bé un estat independent.

Segons l'Anavad, en el procés constituent del nou Estat cabilenc s'hauria de ratificar la bandera presentada ahir, o bé triar-ne una de nova.

11/03/2015

http://www.nationalia.cat/ca/noticies/2098 http://www.nationalia.cat/ca/noticies/2098


Traduction en français

Nouveau drapeau de la Kabylie introduit par le Gouvernement provisoire kabyle en exil

Des milliers de votes lors d'un processus participatif pour donner à la Kabylie ce choix qui n'a lieu qu'"une fois dans la vie d'une nation". Doter la Kabylie de son propre drapeau était nécessaire juge le MAK lié au Gouvernement provisoire kabyle en exil afin permettre à la Kabylie de « prendre sa place dans le concert des nations ". Le MAK veut que la Kabylie ait son propre Etat, soit à l'intérieur ou à l'extérieur de l'Algérie

« Un événement qui n'arrive qu'une fois dans la vie d'une nation" : c'est ainsi que le Gouvernement Provisoire Kabyle en exil (Anavad) définit l'approbation du drapeau de la Kabylie, qui a été annoncé hier, après deux processus participatif -Année . Le nouveau drapeau dispose des couleurs bleu et or qu'on trouve dans les drapeaux traditionnels kabyles et rouge - Dans le symbole est largement reconnu du peuple amazigh : la lettre Z écrit en alphabet tifinagh.

L'Anavad a reçu pendant deux ans des dizaines de propositions pour un drapeau kabyle. Au cours des dernières années, les Kabyles ont utilisé le drapeau commun à tous les Amazighs comme le leur propre. Mais l'Anavad estime nécessaire que la Kabylie doit avoir son propre drapeau. Par la promotion d'un nouveau drapeau, l'Anavad dit qu'il "n'abandonne pas le drapeau fédéral du peuple amazigh", mais dit que la Kabylie a besoin de son propre drapeau "pour prendre sa place dans le concert des nations."

Le choix final a été effectué en décembre dernier. Selon les données de l'Anavad, plusieurs milliers de personnes ont voté pour leurs modèles préférés dans les bulletins de vote physiques en Kabylie, en Europe et en Amérique du Nord, et une autre partie via internet. La proposition retenue a reçu 31,70% des voix, suivi par un drapeau semblable au modèle pan-amazigh, qui a obtenu 17,16% des votes.

Un comité d'experts a légèrement modifié la proposition gagnante afin de l'adapter aux normes internationales de la vexillologie.

Le drapeau sera officiellement hissé le 4 Avril simultanément en Kabylie par le MAK et dans la diaspora par l'Anavad, notamment à Paris, où le gouvernement en exil est basé.

Un propre état, intérieur ou extérieur à/de l'Algérie

Ferhat Mehenni dirige l'Anavad depuis qu'il a été proclamé à Paris en juin 2010 par le Mouvement pour l'Autonomie de la Kabylie - devenu depuis Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK) -. Le gouvernement algérien a nié toute légitimité à ce gouvernement en exil. L'Anavad n'a pas été rejoint par d'autres partis kabyles algériens.

Le MAK défend le droit à l'autodétermination pour la Kabylie et propose la création d'un Etat kabyle dont la forme doit être « librement et souverainement " définie par voie de référendum par le peuple kabyle. Le MAK considère que l'état Kabyle devrait être créé de deux façons : comme un État autonome au sein de l'Algérie, ou comme un pays totalement indépendant.

Selon l'Anavad, le nouveau drapeau devrait être ratifié dans le futur processus constituant de la Kabylie, ou un nouveau devrait plutôt être choisi.




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu