Le CFCM condamne la profanation d'une trentaine de tombes de soldats musulmans en France

18/09/2011 - 17:39

PARIS (SIWEL) — Vingt-neuf tombes de soldats musulmans morts pour la France pendant la Première guerre mondiale, relevant d'un cimetière militaire de la ville française de Carcassonne (sud-ouest), ont été souillées, samedi, par des inscriptions « racistes et nazies », a indiqué dimanche le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) qui condamne un « acte odieux ».


Le CFCM condamne la profanation d'une trentaine de tombes de soldats musulmans en France
Dans un communiqué rendu public, le CFCM a exprimé sa « profonde indignation » suite à cette profanation qualifiée d'« offense à la mémoire de soldats morts au combat pour la France, et à celles de leurs familles ».

« Avec cet acte, c'est le cœur de ces défunts soldats qui saigne une nouvelle fois, c'est l'héritage qu'ils ont laissé qui se trouve entaché et c'est la mémoire de leur courage qui subit une profonde injustice », écrit le CFCM.

Le CFCM a exigé des autorités françaises de « mobiliser tous les services concernés afin que les auteurs de cette profanation soient identifiés au plus vite et que leurs actes soient traités avec la sévérité qui s'impose ».

uz
SIWEL 181740 SEPT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche