Laurent Fabius : « la France ne signera pas de "traité d'Amitié" avec l'Algérie »

21/10/2012 - 14:51

PARIS (SIWEL) — Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius a déclaré dimanche que la France cherche un "partenariat stratégique" mais pas un "traité d'Amitié" avec l'Algérie où le président François Hollande s'y rendra début décembre.


Laurent Fabius, le 15 octobre 2012 au Luxembourg (PH/AFP/John Thys)
Laurent Fabius, le 15 octobre 2012 au Luxembourg (PH/AFP/John Thys)
Le chef de la diplomatie française a réagi dimanche aux propos du ministre délégué aux Anciens combattants, Kader Arif, fils de harki algérien, rapportés par le Journal du Dimanche déclarant qu'il espérait « que le pacte qui sera signé lors de la visite de Hollande « porterait le nom de l'amitié» .

Mais Fabius a déclaré que les Algériens ne veulent pas d'une telle démarche, pas plus que la France.

« Nos amis algériens ne veulent pas entrer dans ce genre de considérations juridiques », a-t-il dit sur le plateau d'Europe 1 et I-télé. « Ils veulent un partenariat stratégique avec nous et c'est aussi notre approche. »

François Hollande, qui doit se rendre en Algérie en décembre, espère améliorer les relations franco-algériennes et a fait un pas dans ce sens cette semaine en condamnant le massacre des manifestants Kabyles pro-indépendantistes par la police française à Paris en octobre 1961.

Fabius dit que Hollande ne fera pas d'excuse générale sur le passé colonial de la France lors de son voyage, « Les Algériens ne veulent vraiment pas une visite tournée vers le passé », a-t-il affirmé.

wbw
SIWEL 211451 OCT 12





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu