Laiterie de Drâa Ben Khedda : la réunion prévue aujourd’hui s’est tenue sans les travailleurs

11/12/2011 - 21:24

DRAA BEN KHEDDA (SIWEL) — La réunion prévue ce matin par l’APW de Tizi-Ouzou, à l’initiative de la commission des sages afin de débloquer la situation de grève qui perdure à la laiterie de Drââ Ben Khedda a eu lieu sans le collectif des travailleurs.


Sit-in des travailleurs de la laiterie le 26 octobre devant le siège de wilaya de Tizi-Ouzou (PH/SIWEL)
Sit-in des travailleurs de la laiterie le 26 octobre devant le siège de wilaya de Tizi-Ouzou (PH/SIWEL)
Une absence justifiée par ce collectif par les déclarations « déplacées » du P/APW de Tizi-Ouzou sur les ondes de la radio locale Djurdjura.

Selon eux, « cette initiative aurait été une occasion pour exposer aux responsables locaux nos préoccupations, ainsi que les faits qui nous ont amenés à déclencher le mouvement de grève. Une façon de faire entendre nos points de vues et propositions mais, l’intervention du P/APW sur les ondes de la radio locale le 08.12.2011 a démontré qu’il y a un parti pris flagrant avant même la tenue de cette réunion ».

Le communiqué des travailleurs de la laiterie (ex Onalait de DBK) ajoute : «En effet, ce dernier a déclaré que le preneur a respecté le cahier des charges, prenant ainsi une position claire en faveur du patron avant même de nous avoir écouté ».

A cet effet, les travailleurs ont fait appel aux élus de l’APW de différents partis politiques à constituer une commission d’enquête APW pour constater de visu, comment une entreprise qui faisait la fierté de notre wilaya est dilapidée ».

Ils ont également demandé, une commission d’enquête IGF afin de constater les « énormes » irrégularités commises par le preneur de la laiterie. Par ailleurs, il y a lieu de signaler que cette commission des sages, accompagnée du P/APW de Tizi-Ouzou s’est déplacée cet après midi à la laiterie de Drââ Ben Khadda pour d'éventuelles négociations en vue de trouver un règlement de la situation. Lors de la réunion, les différentes parties se sont entendues sur la nécessité d’initier le dialogue et de relancer les activités de la laiterie dans les brefs délais. Par ailleurs, l’on apprend que la commission qui s’est déplacée à la laiterie de DBK a été refoulée par les travailleurs.


tt
SIWEL 112124 DEC 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu