Laâdjiva : des jeunes de Semmache ferment l’APC

14/08/2011 - 17:38

TUVIRET-Bouira (SIWEL) — Plusieurs dizaines de jeunes originaires de la localité de Semmache, distante de 03 km à l’est du chef-lieu communal de Laâdjiva ont fermé ce dimanche matin le siège de l’APC pour dénoncer les conditions de vie précaire qu’ils endurent.


Depuis l’hiver dernier, près de huit associations de villages avaient rédigé une plate-forme de revendications pour exiger des autorités locales l’aménagement des routes, le branchement au réseau AEP, l’attribution d’une ambulance pour le centre de santé et la réalisation d’unités de soins pour plusieurs hameaux.

De ces revendications, les citoyens avaient été rassurés par les autorités qui s’étaient engagé à les satisfaire. Mais depuis, aucune promesse n'a été tenue selon les contestataires. De ce fait, et devant ce qui est qualifié d’injustice, les jeunes sont passés à l’action en évitant de prendre attache avec le maire et en exigeant la venue du chef de Daira.

Dans l’après midi, ce dernier ne s’était toujours pas présenté alors que les jeunes de Semmache ont décidé de maintenir le siège de l’APC fermé, jusqu'à ce que leurs revendications soient prises en charge.

ab
SIWEL 141735 AOUT 11

Tags : APC, Bouira, Laadjiva



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu