"La réunification des Aârchs " rejetée par certains délégués

13/01/2011 - 18:44

TIZI-OUZOU (SIWEL) - Des anciens délégués de la CADC (coordination des Aârchs, daïras et communes) refusent l'idée d'une réunification du mouvement citoyen né en 2001 et implosé fin 2004.


"La réunification des Aârchs " rejetée par certains délégués
Après l’appel à la réunification du mouvement citoyen des Aârchs, lancé cette semaine par des anciens du mouvement citoyen Kabyle, notamment Rachid Alouache et Mustapha Mazouzi, d'autres délégués de la région de Tigzirt, contactés par SIWEL, ont réfuté cette idée, estimant qu’elle est une manœuvre du pouvoir.

"Comment ce fait-il que ces personnes ont eux la protection de la police pour que leur rencontre soit tenue dans un espace de l’Etat, qui est la maison de la culture Mouloud Mammeri. Leur appel à une caravane de sensibilisation sur la situation socio-économique et politique de l’Algérie à travers le territoire national résonne comme une manœuvre de faire barrage à des mouvements qui dénoncent vraiment la situation du pays tel que les syndicats autonomes, certains partis politique, le MAK…", révèlent-ils.

Ces délégués, qui ont préféré garder l’anonymat pour le moment, étaient surpris par cette "initiative" qui vient d’un "groupe" et non "des comités de villages", comme c'était le cas en 2001.




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche