La razzia d’« At M’lichete » ou la continuité de la guerre par procuration contre les Mozabites.

27/11/2014 - 11:48

GHARDAIA (SIWEL) — Le peuple Mozabite ne cesse de subir agression sur agression de la part de la population arabe châamba qui agit en toute impunité et avec la complicité des forces de police et de gendarmerie algérienne. Quel est le but recherché par l’État algérien ? Le Dr Kameleddine Fekhar questionne : Existe-t-il un état Algérien ? Existe-t-il une nation algérienne ? Pourquoi ces agressions, ces massacres, ce machiavélisme et cette mort lente sont-ils programmés ? Et jusqu’à quand vont-ils duré ? Nous publions ci-après la déclaration du Dr. Fekhar


Des hordes sauvages de chaâmbas ont attaqué et assiégé durant une journée et demi le quartier mozabite d'At mlichet sans aucune intervention des milliers de policiers, gendarmes et militaires algériens stationnés à Ghardaia pour soi-disant assurer la sécurité ...POURQUOI ? (PH/DR)
Des hordes sauvages de chaâmbas ont attaqué et assiégé durant une journée et demi le quartier mozabite d'At mlichet sans aucune intervention des milliers de policiers, gendarmes et militaires algériens stationnés à Ghardaia pour soi-disant assurer la sécurité ...POURQUOI ? (PH/DR)

***********************************************************************************************************
Dr Kameleddine FEKHAR
Journaliste indépendant et Militant pour la démocratie
Activiste pour la défense des droits humains
Algérien appartenant au peuple Mozabite Amazigh victime d’ethnocide
+213663932646 & +213560221110
kameleddine.fekhar@yahoo.fr


Ghardaia le 27 /11/ 2014

La razzia d’« At M’lichete » ou la continuité de la guerre par procuration contre les Mozabites.

Existe-t-il un état Algérien ? Existe-t-il une nation algérienne ?

Pourquoi ces agressions, ces massacres, ce machiavélisme et cette mort lente sont-ils programmés ? Et jusqu’à quand vont-ils duré ?



Depuis plus de six ans, et précisément depuis mars 2008, date des agressions contre les Mozabites à la ville de Berriane qui a occasionné d’énormes dégâts matériels et surtout l’assassinat atroce de quatre Mozabites, on n’a cessé de crier au scandale et à l’indignation devant la déformation criarde de la vérité et de répétée que ce qui se passe à Ghardaïa est une guerre par procuration contre les Mozabites, ordonnée et orchestrée par le pouvoir algérien, ces cris de détresse ont été appuyés par des preuves irréfutables, des photos et des vidéos prisent sur place et qui montrent clairement - et à des dizaines d'occasions et dans différents endroits - les services sécuritaires, polices et gendarmes, en complicité et en harmonie totale avec les membres des bandes de mercenaires composées de voyous et de terroristes intégristes (repentis) relâchés dans la nature.

Sur cette dernière vidéo-preuve, la énième du même genre, filmée le 13 octobre 2014 à partir d’une terrasse d’une maison d’ « At mlichet » l’une des sept villes millénaires du M’zab et qui fait maintenant partie du tissu urbain de la ville de Ghardaïa à 600 km au sud d’Alger, on voit que les quartiers mozabites de cette ville subissent une véritable razzia par des bandes hétéroclites composées de voyous et repris de justice, de terroristes intégristes djihadistes arabes chaambis, de la secte terroriste chaambis à la solde du notoire Mokhtar Belmokhtar, lui-même à la solde du régime algérien, qui s'étaient regroupé auparavant dans le quartier « Theniat Elmakhzan». Il est à rappeler que ce quartier était à l’origine composé de terrains appartenant aux Mozabites d’At M’lichet squatté par ces même populations arabes chaambis, déplacées en masse dans le territoire Mozabite juste après 1962 avec la bénédiction et l’œil bienveillant du régime algérien.


Ces hordes sauvages, assurées de l’impunité totale, ont assiégé puis attaqué la ville amazighe d’At mlichet comme on le voit clairement dans cette vidéo, pendant une journée et demi et ils se sont rués comme des bêtes sauvages et sans relâche en bombardant les maisons d’en face par différents projectiles, pierres, cocktail Molotov, etc. dans le but de pénétrer par force dans les quartiers mozabites pour pratiquer leur folie meurtrière habituelle, piller, vandaliser et brûler les maisons et magasins et aussi massacrer, tuer les Amazighs Mozabites.

Le fait marquant qui confirme une fois encore le rôle principal du régime algérien dans ces agressions, c’est que durant toute la longue durée de ces attaques sauvages dans le centre ville de Ghardaia, à quelques encablures du siège de la wilaya et de la caserne de la sécurité militaire et du groupement de la gendarmerie national… aucun individu parmi les milliers d'assaillants n’a été arrêté, ni inquiété, ni dérangé ni même empêché par les milliers d'éléments des services d’ordre (gendarme et police), des services sécuritaires ou militaires, installés en grande fanfare et tapage médiatique depuis plusieurs mois à Ghardaia !!

Les jeunes Oumlichets Mozabites à l’intérieur de leur ville assiégé de quatre cotés par les terroristes et voyous arabes chaambis et par les éléments de services d’ordre ! ont résisté et ont pu se défendre et sauver la vie de leurs famille et leurs honneurs et aussi leurs maisons du vandalisme en repoussant seuls héroïquement les assauts sauvages de ces terroristes acharnés, car cela a été décidé quelque part à Alger que ce jour là, ce serait le tour de la ville d’At M’lichet et de ces 4000 habitants, de subir l’horreur et le châtiment collectif. Cette thèse est confirmée par l’empêchement d’une façon ferme et violente des jeunes Mozabites habitant d’autres quartiers et d’autres ville mozabites de venir secourir leurs frères et sœurs en danger de mort, par les milliers d’éléments de services d’ordres armés de balles en caoutchouc et bombes lacrymogènes qui bloquent toutes les issues qui mènent à At ‘Mlichet et répriment brutalement toute tentative de desserrer l’étau au tour d’elle… résultat le jeune Mozabite « Chekhar Yacine » a été tué par une bombe lacrymogène lancée à bout pourtant directement au cœur par un gendarme le 14/10/2014… cela nous rappelle les débuts et les prémices des scénarios d’horreur de génocide contre les Tutsi du Rwanda ou les massacres des Bosniaques de Srebrenica…

Les machiavéliques dignitaires de l’état algérien ont fait actionner leur armada de propagande composée de médias audio-visuels et écrits, publics et parapublics et de leur sérail composé de ce qui est appelé couramment « la société civile » dont certains Mozabites de service, pour qualifier, répéter et marteler sans cesse que ces fantasques évènements de Ghardaïa sont des affrontement tribaux, des affrontements confessionnels, ou mieux encore de simples luttes entre les castes de la société…Dans le but de faire diversion et de semer la confusion pour mieux réussir sa sale besogne tout en se déresponsabilisant et dissimulant leur rôle principal dans cette guerre par procuration pour ne pas salir son image embellie devant l’opinion publique internationale et les instances internationales.

Depuis plusieurs années on n’a cessé de crier vainement au scandale, à l’horreur, à l’injustice, à l’apartheid étatique, à l’ethnocide.

On n’ a cessé d’appeler au secour dés le début il y a plus d’un an, date du dernièr épisode de ce châtiment collectif interminable, mené et orchestré par le pouvoir algérien contre le paisible et pacifique peuple Mozabite dont le début remonte aux premiers jours de indépendance et exécuté par procuration par ses mercenaires arabes chaambis à sa solde.

Cette guerre implacable et planifiée a débuté par la spoliation de terrains des Mozabites, puis par le déplacement de population arabe en masse dans le territoire Mozabite puis s’est aggravée et s’est concrétisée par des vagues périodiques d’agressions et des massacres caractéristiques contre les Mozabites et aussi par la destruction systématique de l’activité commerciale locale, base de l’économie et la première source de revenus de la majorité des familles Mozabites, soit directement par le pillage et le vandalisme de centaines de leurs magasins de gros et de détail ou indirectement par le maintien pendant des longues périodes de climat d’insécurité et d’instabilité défavorable à toute activité commerciale et faisant fuir les clients hors région les plus fidèles …

Pourquoi le régime algérien fait tant d’efforts et pratique tant de manipulations ?

Est-ce pour faire peur aux Mozabites, pour les chasser volontairement de leur territoire ancestral ? Et pourquoi les chasser ? Est ce à cause des richesses inestimables dont regorge le sol de leur territoire en pétrole et gaz et autre minerai ?

Est-ce que pour arabiser de force les Mozabites, peuple autochtone Amazigh ?

Est-ce tout ça à la fois ou tout autre chose dont seuls les vrais décideurs à Alger détiennent le secret ?

Les Mozabites ayant perdu tout espoir de sursaut de solidarité nationale pour obliger le régime algérien à stopper et arrêter définitivement ces agressions et soulager leurs souffrances.
Les Mozabites n’ont aucune confiance dans le régime algérien actuel, et ne crois plus en la possibilité, même minime, qu’il se résignera un jour et arrêtera de lui-même cette interminable salle guerre.
Les Mozabites demandent aux instances internationales et à l’ensemble de la société internationale de les aider et mettre fin à la longue souffrance de toute une population, qui n’aspire qu’à vivre en paix dans leur territoire ancestral et que leurs spécificités culturelles soit respectées dans les cadres des lois et traités internationaux en vigueur…

SIWEL 271148 NOV 14




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu