La protestation des étudiants de Tizi-Ouzou se poursuit

16/02/2011 - 14:57

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Le campus de Bastos a abrité, ce matin, mercredi, une action de contestation initiée par les étudiants des facultés de Biologie et des Sciences de l’agronomie pour dénoncer « la dévalorisation des diplômes d’ingénieurs » à travers la promulgation du décret 10-135.


Dans une déclaration distribuée sur place, les membres du comité estudiantin ont souligné que l’action d’aujourd’hui s’inscrit dans le cadre d’un « plan » tracé par leur structure dans le but de faire comprendre à la tutelle (le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique) que leur mouvement de protestation « s’inscrira dans la durée tant que les responsables adopteront un mutisme provocateur ».

Les étudiants ont tenu un rassemblement de protestation devant l’entrée des deux facultés où ils ont rappelé leurs revendications à savoir « l’annulation pure et simple du décret N° 10-135 du 13 décembre 2010, fixant la grille indiciaire des traitements et le régime de rémunération des fonctionnaires ». Au cours du rassemblement, les étudiants qui ont pris la parole ont dénoncé « le système LMD et ses retombées sur le système classique qui se retrouve complètement marginalisé et dévalorisé ».

Siwel a appris à l’occasion qu’une délégation d’étudiants se déplacera à Alger pour soumettre les revendications à la tutelle. Une réunion de la coordination locale des étudiants de l’université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou devait avoir lieu cet après-midi. Selon les étudiants, une action de rue est « d’ors est déjà envisagée. »

kab
SIWEL 161620 FEV 11



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu