La presse algérienne continue de censurer le MAK

22/04/2012 - 14:18

TIZI-OUZOU (SIWEL) — La presse algérienne continue de censurer le Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie. Privé de tout espace médiatique que ce soit dans les médias publics ou privés, le MAK fait face en parallèle à une vaste campagne de désinformation.


Marche du MAK le 20 avril 2012 à Tizi-Ouzou (PH : YSN - SIWEL)
Marche du MAK le 20 avril 2012 à Tizi-Ouzou (PH : YSN - SIWEL)
La dernière marche populaire qu'il a organisée à Tizi-Ouzou à l'occasion du 20 avril commémorant le 32e anniversaire du Printemps berbère et le 11e anniversaire du Printemps Noir a été traitée d'une manière qui a soulevé l'indignation des cadres de ce mouvement.

Si certains quotidiens privés ont carrément ignoré l'événement à l'image du « Soir d'Algérie » et de « Liberté », d'autres ont tenté de réduire le nombre important de marcheurs. Pour rappel, les services de sécurité ont fait état de 4500 marcheurs, alors des quotidiens comme « El Watan » ont estimé à un millier les marcheurs. Même les sites d'information comme « Le Matindz », « DNA » ou « TSA » (proche du gouvernement algérien) n'ont pas rapporté l'évènement.

D'autre part, la marche des étudiants du CNEDA confortés par les cadres du RCD a été aussi censurée par des quotidiens comme « La dépêche de Kabylie ».

De son côté, la presse arabophone, souvent accusée par des cadres et militants kabyles d'antisémitisme et de racisme anti-kabyle n'ont pas dérogé à la règle de minimiser les festivités du 20 avril.

Seul le quotidien arabophone Djazair News a fait état de milliers de marcheurs du MAK mais tout en essayant de discréditer la marche des étudiants proches du RCD faisant état du refus des militants du MAK d'associer à leur marche ceux du CNEDA.

uz
SIWEL 22 1500 AVR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu