La phalangiste libanaise à la tête de l’AFP à Alger et son anti-kabylisme primaire

07/08/2013 - 13:32

PARIS (SIWEL) — Le traitement de l'information touchant de près ou de loin la Kabylie et les Kabyles par l'AFP, censée être une agence de presse des plus sérieuses au monde, vient de démontrer qu'il y'a collusion entre l'arabe Béatrice Khadige, la chef du bureau de l'AFP à Alger et le régime arabo-islamiste algérien.


Halte à la désinformation antikabyle ! (PH/DR)
Halte à la désinformation antikabyle ! (PH/DR)
Après avoir pernicieusement "algérianisé" les auteurs et le lieu de l'extraordinaire événement du déjeûner républicain et laïque organisé samedi 3 août sur la place Matoub Lounès à Tizi-Ouzou, en ôtant sciemment la kabylité de ce haut fait d'arme, dans un monde se laissant sournoisement dominer par les idées salafistes,

La chef de bureau de l'AFP à Alger, Béatrice Khadige, s'est mise à insulter toute la Kabylie en commettant une dépêche diffusée mardi 6 août, à minuit 05 min : « (...) cette région abrite nombre de bars et bordels clandestins où les visiteurs et habitants se rendent régulièrement. » (dépêche reprise par le Figaro et L'Orient Le Jour, journal libanais, comme par hasard).

Cet énième faux pas dans la désinformation, au profit du régime arabo-islamiste algérien, perpétré par cette Levantine qui, doit, décidément, encore souffrir des séquelles politico-culturelles de la guerre civile au Liban où elle avait fréquenté l'école des Soeurs Carmélites de Beyrouth. avant de fuir le Liban et de trouver refuge en France.

Contacté par Siwel, un ancien pigiste à l'AFP souhaitant garder l'anonymat trouve que : « cette bounty libano-phalo est une inculte du journalisme ! Il faut savoir que la France utilise les Libanais pour les mauvais rôles puants ! C'est le seul métier qu'on leur réserve en France. »

En 2011, suite à une polémique éclatée entre elle et le journal algérien francophone "L'Expression", Ahmed Fattani s'était attaqué personnellement à Béatrice Khadige qu'il qualifiait de "journaliste cabocharde", "issue de la minorité maronite libanaise proche des Kataeb de Gemayel", ajoutant que « la correspondante de l'AFP à Alger vient de trouver une nouvelle vocation plus propice à son avenir de concierge d'une maison close que le choix premier qu'elle s'avère avoir fait par erreur, celui de «journaliste» dans l'une des agences les plus respectées dans le monde ».

wbw,
SIWEL 071332 AOU 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche