La nouvelle ville de Tizi-Ouzou croule sous les ordures

07/06/2012 - 17:40

TIZI-OUZOU (SIWEL) — La Nouvelle ville de Tizi-Ouzou croule sous les ordures ménagères qui s'entassent sur les trottoirs et dans les quartiers, suite à leur non enlèvement depuis plus d’une semaine, a-t-on constaté sur place.


Des poubelles brulées à même le trottoir à Tizi-Ouzou (PH/ SIWEL)
Des poubelles brulées à même le trottoir à Tizi-Ouzou (PH/ SIWEL)
D’énormes dépotoirs, débordant sur la chaussée, poussent comme des champignons sous le soleil qui accélère la décomposition des déchets, dégageant des odeurs pestilentielles qui empestent l'air.

Les ordures ménagères, les sacs poubelles et détritus de tout genre jonchent les trottoirs causant un désagrément généralisé. Les habitants tentant de trouver solution à leur problème mettent le feu directement aux poubelles en plastique causant des désagréments supplémentaires. Ils sont obligés de fermer leurs fenêtres nuit et jour.

Les devants des édifices publics ne sont pas épargnés. La montée des « décharges sauvages » s’est fait observer même dans les arrêts de bus transformés en dépotoirs alors que des quartiers entiers sont restés sans bacs à ordures.

En 2010, les autorités algériennes avaient bloqué une subvention d’un millions de dollars du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) destinée au financement d’un projet de gestion des décharges sauvages sur le territoire de la wilaya de Tizi-Ouzou.

uz
SIWEL 071740 JUIN 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu