La métastase Kabyle ! Contribution de Mohamed B.

05/04/2015 - 10:20

ARAFU (SIWEL) — Je vais être plus claire et plus direct pour me faire comprendre. Dans un pseudo-pays soumis à une répression féroce, ou toutes les forces et les moyens sont mis au service d’une idéologie fasciste et coloniale, à savoir, l’idéologie arabo-islamique qui fonde l’Etat algérien, nous sommes bel et bien colonisés et de ce fait l’idée de la décolonisation est pour nous, kabyles, plus que d’actualité.

Contribution de Mohamed B.


La métastase Kabyle ! Contribution de Mohamed B.
L’âge nubile en politique est l’âge qui nous donne le droit de servir sous le drapeau. Etant engagé pour la libération de la Kabylie et contre l’oppression de ma nation, je vous livre ici ma conception sur la manière de se servir de ce qui est appelé par l’Etat fictif algérien « le service national ».

Je vais être plus claire et plus direct pour me faire comprendre. Dans un pseudo-pays soumis à une répression féroce, ou toutes les forces et les moyens sont mis au service d’une idéologie fasciste et coloniale, à savoir, l’idéologie arabo-islamique qui fonde l’Etat algérien, nous sommes bel et bien colonisés et de ce fait l’idée de la décolonisation est pour nous kabyles, plus que d’actualité.

L’occupant use de tous les moyens pour nous faire taire. Entre autre, on peut citer celui de nous incorporer dans son armée. J’avoue que je n’éprouverai aucun plaisir à servir sous son drapeau mais il faut tout de même reconnaitre que cela peut être bénéfique et un atout pour nous qui luttons pour libérer la Kabylie.

Tout d’abord, bénéfique dans le sens où nous aurons l’occasion d’effectuer une formation militaire aux méthodes et pratiques de ce pseudo-pays diabolique et inique. De plus, cela nous permettra de le combattre de l’intérieur et également de l’extérieure, en quelques sorte nous serions des infiltrés. Nos aïeux nous ont déjà montré le coté positif de cette technique que je m’inspire aujourd’hui qui est connu sous les noms « d’opération oiseau bleu » ou « force K » ou encore « opération K ».

Ensuite, l’atout d’être incorporé n’est ni plus ni moins d’être présent sur l’ensemble de ce pseudo-pays lors d’un éventuel déclenchement d’un soulèvement populaire, et parasiter leur système de répression le cas échéant.
Il faut maintenant se servir de l’occupant, et tirer profit de leur aveuglement.

Tout comme le poison Kabyle connu sous le nom de « Kabyles De Service », qui nous gangrène, soyons intelligents et malins, utilisons les mêmes méthodes qu’eux. Et ainsi, s’ils sont toujours obsédés et stupides à vouloir nous intégrer dans leur armée, saisissons cette opportunité pour nous engager dans les forces de répression de ce pseudo-pays aux pieds d’argile.

Nous serions ainsi « les métastases Kabyles » chargées de dynamiter cette occupation qui n’a que top duré. L’abnégation est l’unique solution, pour qu’un jour vienne la liberté.

Entre temps, les kabyles déjà enrôlés dans les rangs de l’ANP algérienne doit faire preuve de patriotisme et agir dans l’intérêt de leur patrie : la Kabylie.

Mohamed B.

cdb,

Siwel 051025 AVR15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu